mercredi 20 juin 2018

Papa

Pastel

Papa

Il n’était pas très grand, mais plutôt costaud
Avec la démarche rapide des petits hommes dynamiques
Il réparait les brûleurs, nettoyait les tuyaux
Nourrissant sa famille avec un revenu famélique.

Plutôt réservé, il parlait peu
Savait placer le bon mot au bon moment
Éloigné des siens, leur visite le rendait heureux
Aux vacances d’été, dans son village il amenait femme et enfants.

Il aimait jardiner, étant né sur une terre
Amateur de hockey, il ne pratiquait aucun sport
Le travail occupait tout son univers
C’est devant la télé qu’il trouvait repos et réconfort

Il fut pour son épouse un compagnon fidèle
C’est avec désarroi qu’il la vit partir avant lui
De dix ans plus vieux qu’elle,
Jusqu’à sa mort, il traîna son ennui.

Il craignait les hôpitaux et la mort
C’est au début de l’été que la faucheuse vint le chercher
Sans se plaindre, depuis deux ans il souffrait dans son corps
Bien sûr, il aurait apprécié encore dix autres années.

Si j’en parle aujourd’hui, c’est que je pense à lui
Toute une vie de travail et de misère
De privations, de prières et de soucis
Pour finir six pieds sous terre.

24 commentaires:

ELFI a dit…

une belle pensée et un éloge prenant! bises

Claudine Le Bagousse a dit…

Merci Solange pour ce doux partage
Bonne journée à toi
Bises

emma a dit…

"je pense à lui
Toute une vie de travail et de misère
De privations, de prières et de soucis
Pour finir six pieds sous terre."
mais semble-til une vie pleine d'amour, ce que beaucoup de gens n'ont pas ; tu lui rends un bel hommage.

aimela a dit…

J'aime beaucoup ce pastel sobre et doux, tout comme ton hommage à ton papa

Quichottine a dit…

Ton pastel est très beau... et ton hommage à ton papa superbe !
Toutes mes pensées pour toi.
Bises amicales et douce journée.

Martine Martin a dit…

Très émouvant ton hommage à ton papa. Bisous

OX Jerry a dit…

Un bien beau pastel Solange pour marquer ton retour sur ce blog après des mois de silence. Un texte très bien écrit et triste puisque il s'agit d'un portrait d'un homme qui n'est plus de son monde. Un papa qui aura vécu durement en réparant les fuites de ses contemporains .Alors, oui, il y eut des moments de douceur car c’est devant la télé qu’il trouvait repos et réconfort. Un beau portrait !

FRANKIE PAIN a dit…

fildéle à ton style et l'évocation d'un nom superbe
je t'embrasse

Josette T a dit…

un éloge émouvant Solange
To papa a été aimé et tes mots montent vers lui.
Douce soirée et mes amicales pensées

gazou a dit…

Toute une vie d'amour !
Ce bel hommage à ton père est touchant

Louis-Paul a dit…

Qu'ajouter à ce que d'autres ont si bien écrit sur les commentaires précédents. Oui c'est un très bel hommage écrit avec beaucoup d'amour que tu publie sur ton blogue. Toutes mes pensées d'amitié.

Pierre Forest a dit…

Tristesse de perdre son papa. Je comprends.

mireille du sablon a dit…

Quel bel hommage à ton papa, j'en ai les larmes aux yeux!
Bises du jour,
Mireille du sablon

claude a dit…

Coucou Solange ! Quel bel Hommage à ton Papa en image et en vers.
"Il réparait des brûleurs..." Cela me fait penser à l'histoire de la petite patte de mon Papa.
J'ai bien aimé aussi ton précédent poème et ton pastel. J'ai les même sièges en gris taupe, chez moi aussi au bord de l'eau.
Bisous !

écureuil bleu a dit…

Bonjour Solange. C'est un bel hommage à ton papa et tes mots sont émouvants.

Thérèse a dit…

Bonjour , chouette hommage à ton Papa avec des mots remplis d'amour ....
Merci pour ce beau partage .
Bisous .
Thérèse

AnnickAmiens a dit…

Tu as si bien parlé de ton papa, c'est très touchant. La vie est plus difficile et injuste pour les uns par rapport aux autres, c'est évident. Ton papa aura certainement eu tout de même de bons moments de bonheur. C'est à cela qu'il faut penser.
Bonne soirée Solange et gros bisous

Annie a dit…

Bonsoir chère Solange,
Je passais de temps à autre mais pas depuis mon retour de vacances et que vois-je ? De nouveaux tableaux pour lesquels je te félicite !
Quel bel hommage à ton papa... Comme je comprends, je pense toujours au mien...
Bravo aussi pour le poème...
Amitiés.
Annie

Violette Wawerinitz-Ruer a dit…

Emouvant poème.
Je viens de m'apercevoir de ce nouveau tableau. Mon père jouait de la mandoline.
Bonne journée
Bisous et merci de tes passages sur FB.

OX Jerry a dit…

n bien beau pastel Solange pour marquer ton retour sur ce blog après des mois de silence. Un texte très bien écrit et triste puisque il s'agit d'un portrait d'un homme qui n'est plus de son monde. Un papa qui aura vécu durement en réparant les fuites de ses contemporains .Alors, oui, il y eut des moments de douceur car c’est devant la télé qu’il trouvait repos et réconfort. Un beau portrait !

Sonya 972 a dit…

Un homme sage simple et doux
Un bel hommage

Bon week-end
Tibooo

mijo a dit…

Amitiés.

Martine a dit…

Bonjour Solange,

Mes plus sincères condoléances. Je sais ce que ça fait que de perdre son père ou sa mère.

Un très bel hommage à la mémoire d'un homme simple, aimant et méritant. Superbe ton pastel. J’adore ce bleu très profond

écureuil bleu a dit…

Bonjour Solange. Je relis avec plaisir ce bel hommage à ton papa. Merci pour tous tes gentils commentaires.