mercredi 23 juin 2010

Un départ

Pastel d'après une photo de oiseaubird
Un départ

Il n’y a pas de plaisir comparable à celui de rencontrer un vieil ami excepté peut-être celui d’en faire un nouveau.
(Rudyard Kipling)

Flip… Flap… font les essuies-glaces
Dans l’auto règne le silence
Le temps n’est plus aux découvertes, aux farces
Car aujourd’hui, c’est la fin des vacances

Ils étaient étrangers et nous voilà des frères
Partageant idées, différences et expressions
Nous, éloignés de la Patrie-Mère
Et pourtant si près en affection

Flip… Flap… la pluie tombe de plus belle
C’est mieux ainsi, je n’aime pas les séparations
Adieux rapides sous pluie torrentielle
Cache les yeux mouillés par l’émotion

Flip… Flap… la circulation est dense
Pour les travailleurs, c’est le retour à la maison
Et nous, une question nous hante
Nous reverrons-nous et dans combien de saisons

73 commentaires:

gazou a dit…

La citation de Kipling arrive à merveille avec ton si joli poème plein d'émotion....Que serions-nous sans les amis?

Eglantine / Martine a dit…

Cela m'a rappelé des souvenirs émouvants d'au revoir qui auraient bien pu être des adieux... Très beau

sophie a dit…

Un départ est toujours triste...Mais là, il y avait la pluie pour dissimuler l'émotion.
Très beau texte Solange, le papillon s'envole...mais reviendra se poser parmi vous .
Bonne journée.

☼ France ☼ a dit…

Mais que c'est beau tu sais ce papillon me donne la pêche il est superbe bravo à toi tu es une artiste et j'aime ce que tu montres sur ton blog.
Gilles l'ami de flo va un peu mieux mais faut le dire vite enfin. C'est ainsi et je voudrais que cela change et vite.
Trés sympa aussi ton texte Solange.
Je pense qu'il reviendra
je t'embrasse

écureuil bleu a dit…

Bravo Solange pour ce magnifique papillon et ton poème. Cette année eles papillons se font rares...

Sandra a dit…

Oui le départ est toujours si triste merci ton texte est trés beau et cette peinture également
Bonne journée

May a dit…

Chaque fois que je viens ici, je suis touchée. Je le sais avant de lire le texte, avant de cliquer sur ton blog, je sais ce que tu fais est toujours très émouvant, très doux et rempli de sensibilité.

Encore une fois, tu as réussi à me toucher.

Claude a dit…

jamais facile les séparations
bonne journée

Flo ♪ a dit…

Je viens te faire un bisou qu'il est beau ton papillon je l'adore mais il reste chez toi
Bisou

Reinette a dit…

je me revois dans la même situation et je sens presque l'odeur de la pluie , j'entends aussi les essuie-glaces ainsi que le petit sifflement qui sort de la bouche des enfants qui dorment à l'arrière.
moi les yeux fixés sur la route et ne voyant rien car mon esprit fait un bout de chemin avec les amis qu'on a laissés.
j'aime ce poème, il est très représentatif de l'instant.

micheline a dit…

"Partir, c'est mourir un peu,
C'est mourir à ce que l'on aime :
.....
Et l'on part et c'est un jeu
Et jusqu'à l'adieu suprême
C'est son âme que l'on sème,
Que l'on sème en chaque adieu "

Edmond HARAUCOURT (1891).

nettoue a dit…

Comme c'est bien écrit et nostalgique !
Merci mon amie et bises

OiseauBird a dit…

Que ce papillon est joli, un pastel delicat avec tous ces petits details de couleur
les monarques font cette migration etonnante du canada au mexique...
celui-ci reste la, avec toi sur la toile
tres belle realisation

SONYA 972 a dit…

oh la la c'est toujours très dur le séparations ben oui. Très beau partage. Gros bisous

unautreprof a dit…

Vraiment à point pour moi ce texte. Ouf!

Solange a dit…

Gazou, il nous manquerait quelque chose de merveilleux.

Églantine/Martine, j'espère que pour nous et nos amis, ce ne seront pas des adieux.

Sophie, il reste de beaux souvenirs et qui sait...

France, je souhaite aussi qu'il se remettra vite.

Écureuil bleu, nous à la ville nous n'en voyons pas souvent.

Sandra, merci et bon vendredi.

May, c'est gentil, merci.

Claude, toujours triste.

Flo, c'est un grand voyageur mais en Amérique.

Reinette, tu es déjà passée par là.

Micheline, c'est bien vrai.

Merci Nettoue.

Oiseaubird, grâce à toi qui as su si bien le photographier.

Sonya 972, merci.

Un autre prof, avec la fin des classes, je comprends.

Eglantine / Martine a dit…

Un petit coucou rapide pour te souhaiter un bon week-end.

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Solange,
Il est beau ce texte et tellement vrai
Ta sensibilité m'a traversée
La séparation à chaque mois
À tous mes "Vendredis Heureux"
Un papillon de onze ans s'envole...
Je ne sais jamais s'il reviendra.

Félicitations pour ta peinture et tes mots
Amitié et becs sue-crés xx

☼ France ☼ a dit…

Je vais mieux merci solange pour tes passages. c'est si agréable de te lire le matin moi j'adore
Bisou

Sandra a dit…

Passe une douce journée

Flo ♪ a dit…

je suis en vacances a moi la liberté
bisou

Quichottine a dit…

Merci encore une fois pour ton si bel article.

Tu vois, je me dis que se séparer, c'est difficile quand on a réussi à créer de si beaux liens et partager de bons moments... mais les retours n'en seront que meilleurs.

J'espère que vous vous reverrez tout bientôt.

La pluie était amie, ce jour-là.

Je t'embrasse, Solange. Que cette journée te soit douce.

nettoue a dit…

Un vrai temps d'até dont je ne vais pas me plaindre. Le durée de vie d'un papillon est courte, mais grâce à toi il vit longtemps !
Je t'embrasse ma belle amie
nettoue

SONYA 972 a dit…

je passe te souhaiter un excellent weekend
gros bisous créoles

Viviane a dit…

Ton texte est pour moi une séquence émotion parce que c'est une histoire que j'ai vécue...
Merci Solange, tu as le chic pour émouvoir.
J'ai passé tout l'après-midi à "bricoler" et on dirait que ça marche! mais il me semble bien lent cet appareil soit-disant si performant ... ou peut-être bien que c'est moi qui suis fatiguée.... on verra bien!
Je te souhaite une bonne nuit
Un bisou amical
Viviane

Solange a dit…

Grimimi Sue, je souhaite qu'il te revienne pour de bon ton petit papillon.

Quichottine, je l'espère aussi, mais c'est plus difficile quand une mer nous sépare.

Nettoue, c'est notre tour d'avoir un temps douteux

Viviane, bonne chance avec ton nouveau joujou.

Merci à tous de votre visite.

Flo de Sendai a dit…

Tres joli, bon week-end, chere Solange !

Emma a dit…

ton poème me touche, je viens de rencontrer ma cousine canadienne pour la première fois, et c'était comme si nous étions soeurs...
joli papillon - je redis comme j'aime ta palette franche et vivement colorée- Emma/Alinéa

Flo ♪ a dit…

BOn samedi bisous

nettoue a dit…

Il ne part pas tout à fait. Il aura pondu des œufs qui deviendrons chenilles puis à nouveau paillon !
Bon dimanche chère Solange
Nettoue

plume a dit…

Joli.... j'adoooooooooore!!!

Simo a dit…

Très beau texte Solange,bravo à toi tu es un vrai ange,j'aime bien me balader sur ton blog.
bonne journée.

Anonyme a dit…

Toujours aussi beau avec une petite larme à l'oeil
Merci pour tes passages réguliers, je uis encore peu disponible pour m'aventurer longtemps sur les blogs mais je reviendria te lire
bises et bon weed-end
Mamylilou

MUSEAREVELISE a dit…

joli papillon qui se pose un instant, quelle émotion tu nous fais partager, vraiment très beau à lire, bon wk bisous

Quichottine a dit…

Je suis d'accord, c'est difficile, mais pas totalement impossible.

Je souhaite de tout coeur que cela se fasse encore, un jour ou l'autre.

Je te souhaite une très belle journée dominicale.

Je t'embrasse.

☼ France ☼ a dit…

Beau dimanche à toi

Bergson a dit…

et oui tu as raison c'est la fin des vacances ;-(

aller au boulot

Nettoue a dit…

C'est un bien beau dimanche d'ét", enfin, de quoi faire la joie de ce beau papillon !
Bisous mon amie
Nettoue

☼ France ☼ a dit…

Ciel gris chez toi et alors passe ici il est même tropbleu. une chaleur incroyable et depuis 5 mn je suis à l'ombre.
Je ne sais pas ce que tu as fait mais je ne fais plus rien je suis trop rouge je cherche de la biafine
Je t'embrasse fort et à demain.
Oui il est 17 h ici et oui
c'est ainsi bise

Marc de Metz (France) a dit…

Les enfants ne sont pas encore en vacances ici que tu nous ramènes dans ces sentiments et émotions que nous avons tous datant des vacances d’enfants lorsqu’à chaque rentrée, nous revenions à l’école tristes de n’être jamais sûr de revoir ces amis(es) rencontrés en été.
C’est vrai que tous nous n’avons jamais retrouvé des amis(es) si importants alors. Tes mots me rendent nostalgique mais surtout pas triste en, tout d’un coup, me rappeler d’elles, d’eux. Merci, @mitié de Metz, Marc.

fanfan a dit…

les séparations sont souvent empreintes d'émotion lorsqu'on n'est pas sûrs de se revoir ou bien quand la séparation est longue!
Bises

BOCCONE CLAIRE a dit…

Bonsoir!
Très beau texte et très belle pastel!
Merci pour ce partage!
Amitiés:CLAIRE

☼ France ☼ a dit…

Passe une bonne journée
Je vais faire des courses avant que le monde arrive.
Bye bye

Flo ♪ a dit…

je te dis un grand bonjour

Mijo a dit…

Pas toujours évident les départs quand l'amitié est très forte et que la prochaine rencontre ne peut se programmer dans un avenir proche.

Zoreilles a dit…

Tu viens encore de tourner un beau film.

Moi, quand je te lis, je vois plein d'images, je me laisse bercer. J'aime particulièrement la fin qui nous laisse sur une note de questionnement, à la fois l'espoir et l'incertitude. Comme la vie.

J'ai toujours trouvé que le papillon symbolisait l'éphémère mais surtout la beauté à son apogée.

Nanou La Terre a dit…

Solange, il est très joli ton papillon, vraiment beaucoup de talent pour le pastel!

Sandra a dit…

La pluie tu as de la pluie et alors ou est passé ton soleil je suis dsl

nettoue a dit…

Grand bonjour plein d'amitié ma belle amie, que j'embrasse. Bonne journée à toi
Nettoue

SONYA 972 a dit…

je passe te saluer
nous avons eu un assez bon weekend malgré l'onde annoncée
je te souhaite une très belle soirée
gros bisous

Le chant du cygne a dit…

Ta pastel est magnifique.

Et ton texte n'est pas en reste lui non plus.

Bisous

Line

Solange a dit…

Flo, merci

Emma, une cousine canadienne que tu n'avais jamais vu? Maintenant il faudra venir la voir à ton tour.

Simo, tu es gentil, mais l'ange il n'est que dans mon nom.

Mamylilou, je comprends ne t'inquiète pas.

Marc, toute séparation est difficile, mon petit-fils termine sa pré-maternelle et il ne reverra plus ses amis là, parce qu'il change d'école. C'est triste aussi.

Zoreilles, des fois c'est mieux de ne pas savoir, comme ça on peut espérer, sans ça c'est trop triste.

Merci à tous de votre passage, vos visites me font toujours plaisir.

le Pierrot a dit…

Joli texte sur la séparation, la retrouvaille...et cette pluie...vraiment trèsd bel écrit...bonne journée Solange...

Claude a dit…

bonjour,
chez moi la réponse en image demain ;)
bonne journée

☼ France ☼ a dit…

Avant de boir le café j'en profite pour venir te reveiller

NATHAN a dit…

Bonjour alors que fais tu ?

claude a dit…

Jolie pastel et beau texte, comme d'habitude, Solange. C'est triste un départ, surtout sous la pluie.

lyliane a dit…

C'est ce qui m'est arrivé il y a 26 ans maintenant avec mes amis Québécois, mais nous nous revoyons souvent et encore cette année à Paris.

nettoue a dit…

Les orages arrivent , il fait une chaleur à peine supportable et pourtant j'aime !
Que tous les papillons du monde se mettent à l'abri !
Bises mon amie
Nettoue

SONYA 972 a dit…

je te souhaite une très soirée gros bisous

Moni a dit…

Un joli texte, de jolis mots et une grande part d'émotion.

Solange a dit…

Lyliane, c'est bien d'avoir gardé le contact et de continuer à vous revoir. J'espère qu'il en sera ainsi pour nous.

Nettoue, ici il pleut souvent ces temps-ci.

Merci à tous c'est toujours un plaisir de vous lire.

Claude a dit…

bonjour,
chez moi c'est la saison des amours chez les poissons ;))
bonne journée

Eglantine / Martine a dit…

Pour qu'il y ait des retours, il faut des départs .... La joie des retrouvailles.

Flo ♪ a dit…

Bonjour bonjour
aurevoir

KERFON LE CELTE a dit…

Je vais vite partir en vacances avant que cette histoire ne me rattrape...

KERFON LE CELTE
un homme à fables...

Rosette ou Rosie, c'est pareil a dit…

"Aucune parole ne précède les vrais départs."

Edmond Jabès

Seul un texte comme le tien et ce magnifique papillon que tu as laissé ton coeur dessiner peuvent symboliser ces émotions si fortes qu'elles font mal à l'âme.

Merci Solange de ce partage. Je t'embrasse.

Chantal a dit…

Bonjour Solange,
je n'arrive plus à enregistrer un commentaire depuis un moment sur ton blog.
Je reviens aujourd'hui en espérant que .....
Bonne fin de semaine si tu peux me lire
Amitiés Solange
Chantal

Anonyme a dit…

Tu es courageuse, moi beaucoup moins, difficile avec la chaleur de venir sur les blogs ...bises et bonne soirée
Mamylilou

clo a dit…

Voilà une poésie de circonstance, enfin presque parce que les vacances elles ne vont bientôt que commencer !

enriqueta a dit…

Une de mes collègues est partie à la retraite, cela fait 19 ans que je la connais alors ça me fait de la peine.

LP a dit…

Une belle Note, texte, citation et illustration! Je vais sur la route de mes vacances voir un ami du temps de mon adolescence, c'est lui qui m'as retrouvé par Internet!

AG86 a dit…

Un moment très émouvant narré avec tant de poésie et d'élégance !

Merci de ce partage. Amitiés. Alain