mercredi 21 octobre 2009

Un dimanche


Un dimanche

Beau dimanche ensoleillé d’octobre. Je roule en voiture sur la 25, en pensant que ça ferait du bien de partir en voyage. Plus de repas à préparer, s’éloigner un peu de la routine.

J’arrive à la résidence où je vais voir mon frère chaque semaine. Il y est depuis trois ans, à la suite d’un traumatisme crânien, résultat d’une chute en état d’ébriété.

Je compose le code de sécurité et j’arrive dans la grande salle à manger. Tout le long des murs, des chaises berçantes. Plusieurs hommes et femmes, alzheimer pour la plupart se bercent, toujours en robe de chambre à dix heures.

Je frappe à la porte de sa chambre, pas de réponse. J’entends sa radio qui joue sans arrêt jour et nuit. J’entre. Il est couché, assommé par les médicaments.

Je lui apporte un peu d’argent, des biscuits que je lui fais, son horaire télé. Cet après-midi, son fils viendra le chercher. Il ira jouer aux dames avec un vieux voisin. Mon frère n’a que soixante ans.

J’ai repris la 25, admiré la couleur des feuilles. La radio jouait une chanson d’un frère à sa sœur :

« Anyway, j’suis content que tu r’viennes
T’arrives en même temps qu’l’automne
Tu sais qu’ça m’a fait ben d’la peine
De t’voir partir ma mignonne… »

79 commentaires:

OiseauBird a dit…

j'aime beaucoup tes tableaux Solange, c'est doux et un peu triste, comme la vie qui nous quitte peu a peu
triste comme ton frere..quel dommage d'etre coince a 6o ans
a bientot

Grimimi Sue a dit…

Très jolie cette peinture et tes mots me rappelent mes visites à ma mère décédée à l'âge de 93 ans, le 21 août 2006 après avoir passé 15 ans dans un C.H.S.L.D.

Il faut savoir proviter des beaux jours...

Marico a dit…

Quel beau témoignage plein de sensibilité! J'ai fait le voyage avec toi. Cela me rappelait mes visites au CHSLD il y a quelques années!
J'ai réalisé depuis que chacune de mes visites, chacun de mes gestes, en plus d'être doux au coeur de maman, agrandissait le mien de coeur! Me faisait avancer dans l'amour!
J'aime toujours tes pastels, je te le redis.

Anonyme a dit…

Triste destinée que celle de ton frère qui paye bien chère pour le reste de ses jours
Peine à toi qui fuit un peu l'ambiance en colorant l'automne sous ses beaux appâtS
Bises et bonne journée

le Pierrot a dit…

Triste voyage sur la 25...désolé pour ton frère Solange, à 60 ans, pfff, j'espère qu'il sortira de cette maison, un de ces jours...ta cabane est très jolie, oui...bise et bonne journée...

Gazou a dit…

Ce doit être douloureux de voir son frère en cet état mais tes visites sont très importantes pour lui même s'il ne sait pas le manifester..Il y a plein de douceur dans ton pastel..Bonne journée Solange !

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour
J'adore encore cette peinture tu sais moi à peine si j'arrive à tenir mon stylo alors pour la peinture faudra patienter

herbert a dit…

Bpnjour, Solange.
Comme avec des mots simples tu sais m'émouvoir...à ton insu, peut-être.
Et ton tableau donne du courage dans tes mots.
Merci beaucoup pour ce partage intime.
Et merci pour tout.
Je t'embrasse.

Dominique a dit…

J'ai beaucoup de peine pour toi Solange et je compatis à la vie que doit mener ton frère si jeune encore. Et vois tu, puisqu' il ne put te parler ce jour là, je pense qu'un signe t'a été envoyé par le biais de cette chanson que tu as entendu sur le chemin du retour, pour que tu saches qu'il te témoigne sa gratitude et son amour.

Bises Solange

Dominique

Flo a dit…

Magnifique je ne sais pas faire comme toi bisou

meretnature a dit…

Bonsoir Solange c'est toujours un partage difficile entre malade semi conscient et nous , et c'est nous qui sommes tristes en repartant , bien souvent la perception du malade est moins forte mais cela n 'empêche en rien la relation familiale
d 'amour
ton tableau est très beau
je pense fort à toi
bises

corinne a dit…

J'emprunte un PC pour vous dire que je récupère mon PC que samedi
Oh là là c'est énervant
Heureusement que j'avais programmé des articles
Merci pour vos passages pendant ma galère

bisous

Désolée pour le copié/collé

Claude a dit…

quelle triste histoire...
bonne journée

Pierre-Louis a dit…

Une page de vie si bien décrite...
... et puis cette chanson à la radio... Coïncidence ?

Claudie a dit…

Bonjour Solange.
Ton tableau et tes mots me font si mal et tant de bien en même temps.
Je suis toujours en deuil... de mon frère (retrouvé décédé le 1er juillet de cette année, pour les mêmes raisons qui ont amené le tien dans cette résidence.
Nous avons cette goutte... d'alcool en commun qui fait déborder notre coeur.
Amicalement. Clo

Zoreilles a dit…

Tant de beauté, de peine et de vérité dans ton tableau comme dans tes mots.

J'en suis émue, Solange.

Cette chanson signifie autre chose pour moi mais dorénavant quand je l'entendrai, je penserai à ton frère et à toi.

Moni a dit…

La chanson 'parle' bien du frère à sa soeur. En espèrant qu'il est bien soigné. Pour un malade, il est toujours bon d'avoir de la visite, çà lui fait du bien. BISES. Ton tableau est ravissant. Je m'y plongerai bien un peu là-dedans. A bientôt

Solange a dit…

Oiseaubird, j'imagine que c'est l'âge qui fait ça.

Grimimi Sue, j'espère que l'avenir nous réserve une meilleure fin.

Marico, c'est vrai que d'être près de ces personnes nous apporte beaucoup et nous rend plus sensible.

Mamylilou, faut savoir apprécier ce qu'il y a de beau pour ne pas se laisser submerger.

Le Pierrot, il aura toujours besoin de contrôle.

Gazou, le plus douloureux c'est de savoir que ça ne reviendra pas.

France, il suffit de s'y mettre.

C'est moi qui te remercie Herbert d'être toujours présent.

Dominique, l'alcoolisme a détruit tellement de vie, c'est un véritable fléau.

Flo, tu es encore jeune tu auras bien le temps d'apprendre.

Meretnature, ce serait moins pire s'il n'était pas conscient du tout.

Corrine, bonne chance.

Pierre-Louis, il y a des coïncidences parfois...

Claudie, par chance qu'il n'y a pas que cela.

Zoreilles, c'est gentil et puis cette chanson elle est gaie.

Moni, oui la soeur était partie en exil à l'autre bout du pays pour faire le vide et il est heureux de son retour.

Gabriel a dit…

Il doit être très content en effet, même s'il ne peut le dire explicitement comme dans la chanson.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je passe te souhaiter un peu tôt un bon week end

Mam's a dit…

Bonjour Solange
Merci d'être venu faire une petite promenade dans mon pays natal, la Lorraine.
Notre carton à dessin révèle notre âme...
Je n'ai pas trop de difficultés avec le mélange de couleurs au niveau des secondaires,et des tertiaires mais beaucoup plus de mal pour obtenir un noir nuancé.
A bientôt pour d'autres échanges

Marc de Metz a dit…

J’imagine que bien d’autres dimanches te ramènent au chevet de ton frère. Ce sont souvent et partout dans le Monde des visites pleines de petites ou de grosses déceptions lorsque l’on se retrouve confronté à leur réalité, parfois aussi triste que pesante. Ton texte est très beau, tendre et narratif d’une vraie relation entre lui et toi, au-delà de cette terrible réalité. Je t’embrase, @mitié de Metz / France, Marc.

Anonyme a dit…

C'est très triste Et très émouvant par la sobriété des mots. Je t'apprécie beaucoup Solange.
o,n week-end à toi
Nettoue

Viviane a dit…

J'aime beaucoup cette peinture, elle me rappelle les petites dépendances qu'il y avait chez ma grand-mère quand j'étais enfant....
Aïe!!! c'est loin déjà!!!
C'est triste pour ton frère, chaque famille a son lot de chagrins et de douleurs et on n'y peut rien il suffit d'être là pour aider un peu et attendre .... demain...
Et, tu es là pour lui, je suis certaine qu'il le "sent"!
Bonne fin de journée
Un bisqou
Viviane

Quichottine a dit…

Je viens... et devant ton tableau, je me sentais si bien !

... j'ai lu tes mots, et je ne sais quoi dire.

Je sais que pourtant toutes les gentillesses reçues sont importantes.

Tu as beaucoup de courage et c'est très dur pour vous...

Alors, je te souhaite de garder ce courage, de continuer à pouvoir t'occuper de lui comme tu le fais.

Je t'embrasse très fort... très très fort.

MUSEAREVELISE a dit…

coucou solange, magnifique ton tableau, mais comment fais tu pour créer autant, et si triste de voir que ton frère à cette fichue maladie, du courage il en faut pour les membres de la famille, bonne soirée et je te souhaite un bon wk bisous

sonya972 a dit…

oh j'ai été très émue en lisant ton texte..
j'aime beaucoup tes tableaux
je te souhaite une merveilleuse nuit
gros bisous ma douce

Chantal a dit…

Bonsoir Solange,
très touchant et très grave ton dernier texte, je ne sais quoi dire. J'ai plongé dans cet instant .
Douce soirée à toi Solange,
Amitié, Chantal

micheline a dit…

triste beau et doux , un jour pas comme les autres où l'on vit autrement ..
je vis tellement autrement depuis quelques jours..

sonya972 a dit…

je te souhaite un très bon weekend
je t'envoie du soleil
gros bisous

Solange a dit…

Gabriel, j'espère.

Mam's, merci.

Marc de Metz, c'est une maladie tellement répandue.

Nettoue, tu m'as fait sourire "par la sobriété des mots". Il n'y a que les mots de sobres.

Viviane, dans chaque famille il y a une histoire et il y en a de pires.

Quichottine, te lire me réjouit.

Chantal, il y a 2 jours j'ai perdu tous mes liens par accident j'ai récupéré la plupart mais je n'ai plus le tien je ne peux plus aller chez-toi.

Micheline, je vous comprends.

Merci à tous.

Anonyme a dit…

Pensées du jour: bon weed-end

le Pierrot a dit…

Bon week end Solange, pense à reculer le réveil cette nuit...

reinette a dit…

Dieu que la vie peut être douloureuse parfois

Claude a dit…

bon week end

Mam's a dit…

Bonjour Solange
C'est très facile de peindre sur ardoise, si l'on excepte, que les premières couches doivent contenir un peu de blanc pour opacifier la couleur, parfois un peu trop transparente sur un fond noir. L'avantage, si tu n'es pas satisfaite de ton tavail , un coup sous le robinet avec une bonne brosse dure et hop! J'ai la chance aussi que ce matériaux, ne soit pas très onéreux. Un petit coup de vernis pour la finition.
Bonne journée à toi et à bientôt

delphinium a dit…

Bonjour Solange, en lisant votre texte, je repensais à certains des miens que vous avez dû lire sur mon blog. L'enfermement est toujours quelque chose de difficile à vivre, pour celui qui est dedans et pour ceux qui entrent et qui sortent pour faire des visites. On ressent la souffrance des autres, surtout quand ce sont des gens de notre famille. Dans ces maisons, j'espère que le soleil brille, avec le personnel de maison qui doit être là pour soigner les gens, avec les visites qui arrivent, avec la famille qui soutient. C'est tellement important le soutien...
Moi je ne peux pas faire grand-chose, si ce n'est comprendre, compatir et vous envoyer quelques bonnes pensées. Merci de vos passages toujours appréciés sur mon blog, comme je l'ai écrit, je pars quelques temps. Bises de l'autre côté de l'océan. et bon courage pour les prochaines fois sur la route 25.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Passe un bon samedi

pralinette a dit…

Que de tristesse dans ce billet...
Soyons heureux d'être en bonne santé et autonomes... pauvre frérot...car même si l'accident est de son fait, la punition est vraiment trop dure !
Sinon... comme elle est jolie ta cabane au Canada ! voilà que maintenant j'ai cette chanson en tête :) je t'embrasse.

MUSEAREVELISE a dit…

Coucou solange, je te souhaite un bon wk, chez moi pluie depuis ce matin, je suis restée au chaud, bisous

corinne a dit…

bonsoir
Un texte bien triste
c'est triste pour ton frère, comme quoi l'alcool cause beaucoup de blessure, à soit et aux personnes qui nous entoure

La petite cabane est bien jolie, accueillante

bisous et bon week-end

Une femme libre a dit…

Quelle dure réalité! Et il y a des gens dans ces institutions qui n'ont aucune visite ni sortie. Votre frère vous a et il a un fils. En robe de chambre à se bercer à dix heures du matin? C'est ça qui fait le plus mal.

Quichottine a dit…

... Juste pour te souhaiter un beau dimanche.

Je t'embrasse.

PassionNature78 a dit…

Emouvant témoignage...
Amitiés... et bon dimanche...

Chantal a dit…

BOnjour Solange
Je viens te souhaiter une agréable semaine. Je te pose mon amitié et merci encore pour ta fidélité sur mon blog.
J'admire toujours autant le coup de pinceau que tu as, tu es une artiste !
Chantal

sonya972 a dit…

je te souhaite une très belle journée
j'espère que vous avez un superbe temps
gros bisous

Anonyme a dit…

Simple et plein de charme délicat comme toujours ! Merci chère Solange.
Je t'embrasse
Nettoue

Solange a dit…

Delphinium, merci et j'espère avoir encore l'occasion de te lire.

Pralinette, toi aussi tu pars deux départ c'est beaucoup et c'est dommage.

Corinne, beaucoup de dommage et c'est répandu.

Une femme libre, la robe de chambre ce n'est qu'une image pour dire le manque d'intérêt. Ce sont des morts vivants.

Merci à tous pour votre visite et vos commentaires.

le Pierrot a dit…

P'tit coucou matinal Solange, bise et bonne journée...

Louis-Paul a dit…

Tu te doute Solange que je suis très sensible à ta Note. Que parfois, je ne peux en écrire plus.

Je te souhaite une belle journée.

lyliane a dit…

En ce moment je fais comme toi, tous les après midi je prends la route nationale 13 pour aller voir ma maman qui a été hospitalisée, j'espère qu'elle reviendra bientôt à la maison.
Les couleurs de la nature doivent être magnifiques chez toi j'y pense souvent.

Djemaa a dit…

Bonjour, mon livre sur Bourvil est disponible sur le net. Bonne journée! Pascal.

Anonyme a dit…

Je suis triste pour toi et lui, Solange. Sincèrement.
Bises à vous deux
Nettoue

Jerry OX a dit…

je suis de tout coeur avec toi dans cette épreuve difficile .

belle soirée !

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonsoir tout simplement

Viviane a dit…

Je sais... que dans chaque famille il y a des "histoires" que ce soit dans un pays ou dans un autre et toujours (ou presque toujours) tout le monde fait comme si....c'était clean!
En plus... ce sont souvent des prises de tête pour trois fois rien et ça n'en finit plus, alors quand c'est important ça doit faire vraiment mal (à tout le monde)
Je te souhaite une bonne fin de journée
Un bisou
Viviane

MUSEAREVELISE a dit…

coucou solange, merci pour ton com, je te souhaite une bonne semaine, bisous

le Pierrot a dit…

Oui, je sais, c'est de bonne heure, mais c'est pas grave...bise et bonne journée Solange...

Violette W-Ruer a dit…

Un texte émouvant.
Un exemple de ce que peut entraîner un abus d'alcool.
Vraiment dommage pour ton frère car 60 ans n'est pas vieux...J'en parle en connaissance de cause car j'en ai 63! Rires
Bonne journée
Bisous
Violette

Anonyme a dit…

Petit bonjour en passant et bonne semaine

Viviane a dit…

Je te souhaite une bonne journée
Un bisou
Viviane

Mijo a dit…

Tellement triste.
Je t'embrasse.

Claude a dit…

bonne journée

Anonyme a dit…

Comment est ton automne ? Ici je viens de tondre à nouveau la pelouse ! Si tout l'hiver est ainsi EDF va faire faillite
Bonne soirée à toi Solange
Nettoue

Quichottine a dit…

Milieu de semaine, le temps passe à une allure phénoménale.

J'espère que tout va bien pour toi et que tu as un beau soleil chez toi.

Bonne soirée, Solange.

Je t'embrasse.

MUSEAREVELISE a dit…

Coucou solange, je serai absente à partir de samedi pour quelques jours, je suis en congé et part dans ma région natale, oui la technique au couteau emploie un peu plus de peinture mais c'est génial à essayer je trouve, bonne soirée bisous

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonsoir Solange,

L’esprit créatif et artistique est très développé au Québec Ton tableau en est la preuve, j’ai regardé tes œuvres, j’aime beaucoup : Pourquoi l’automne, Arnaud et le petit lac. Félicitations.

Ce que vit ton frère et son entourage, toi en l’occurrence, qui semble très proche de lui est une bien dure épreuve. Ne perds pas l’espoir de jours meilleurs. Il faut toujours y croire Solange. Tu y penseras sur la 25 en allant vers Lanaudière.

Je te souhaite une bonne soirée devant tes si beaux tableaux.
Merci de ton passage sur mon blog.

Solange a dit…

Louis-Paul, je suis toujours touchée par tes articles.

Lyliane, je te le souhaite aussi.

Nettoue, on a de très belles journées, mais beaucoup de pluie.Pour le gazon c'est fini pour cette année.

Merci à tous pour vos chaleureux commentaires, ils me font toujours plaisir.

liedich a dit…

Bonjour, une larme à 9H19...
Trop de souvenirs qui me chamboulent et la négation de cette vie par moment. Ton texte est fort car simple et ta conclusion chanson est déchirante.
Quel plaisir me reste il ?
Ta petite cabane, ces dessins dont tu n'as pas le secret car pour faire aussi bien, il faut avoir ton coeur.
Belle journée Amie Solange.

Encre a dit…

Il est vraiment très beau, ce pastel!!!

Solange a dit…

Liedich, on aimerait reculer le temps repartir à zéro, mais c'est trop tard. C'est une terrible maladie qui détruit tout sur son passage.

Encre, merci. Ça fait longtemps qu'il n'y a pas de nouveau sur ton blogue est-tu plus sur Facebook.

Philippe a dit…

Bon dimanche

enriqueta a dit…

C'est triste mais on sent tout ton amour pour lui.

sophie a dit…

Il a besoin de toi, toi tu es là, fidèle...Triste vie que la sienne.
Courage Solange.
Je t'embrasse.

petitefolie72 a dit…

j aime bien tes peintures je vais en faire un article sur mon blog ?? si tu ne veux pas je les enlèverais, je suis allée au québec il y a une vingtaine d année, c etait tout a fait plaisant, bizzzzzzzz sarthoise francaise

écureuil bleu a dit…

60 ans, c'est tout jeune ! Quelle tristesse ! Amitiés

Anonyme a dit…

Votre frère, Solange, se souvient-il distinctement de ses proches, et sait-il combien il compte pour eux ? Comme cela doit être à la fois stupéfiant et désespérant de le sentir si démuni, lui qui était si fort, si sensible et si inventif !

Dire qu’à cause d'une satanée chute dévastant le quotidien de votre frère, sa famille en est rendue là… ! Ceux qui l'affectionnaient, collaborent de toute leur force morale à remonter le ressort de la destiné affaiblie du sexagénaire ! D'aucuns, prudents, hésiteront pour encore quelques 24 heure avant de se résoudre désormais à effacer ce que ce serait si seulement « quelqu’un » avait pu faire une différence du temps où l'invalide était du moins tout lui.

C’est fou, Solange, jusqu’où une balade sur la 25 peut parfois nous conduire. Tout au long du parcours, par exemple, votre intuition peut à tout moment vous exhorter de dépasser le moment présent qui se prolonge sur votre chemin de vie. Ou bien, avant la prochaine sortie, elle vous talonnera afin que vous preniez en chasse, ne serait-ce qu’un tout petit instant, ce drame fatidique qui apparaît encore et encore dans l’intraitable rétroviseur de votre voiture, …avec toutes ces damnées émotions derrière qui klaxonnent hargneusement !

Je vous ai compris, en partie parce que j'ai moi-même 60 ans

Ti-Jean

Martine / Eglantine a dit…

Beau et émouvant.... Bises Solange.
Un nouveau poème sur quai des rimes (http://quaidesrimes.over-blog.com)

AG86 a dit…

Le tableau est très beau. Ton texte m'évoque la maison de retraite où je me rends chaque semaine. On n'en revient pas indemne. Amitiés. Alain