dimanche 1 septembre 2013

Le bouquet de noce

Acrylique d'après une photo de Noëlle

Le bouquet de noce

Ce soir , après le chapelet, pendant que la mère couchait les enfants, le bonhomme se rassoyait pour fumer une dernière pipe, la meilleure de la journée, et il demandait à Hortense, sa fille aînée :

- Ma fille, entre donc un peu de bois pour le déjeuner, demain.

Hortense sortait et revenait avec quelques rondins ; elle ne pouvait pas en prendre beaucoup, car elle avait déjà sa brassée. Alors le bonhomme disait :

- Eh, ma fille, comme tu as les bras courts !

C’était de même chaque soir. Puis Hortense s’allait coucher en rougissant.

Un dimanche après-midi, un grand gars s’amène. Pour qui vient-il ? Le grand gars ne le dit pas. Hortense s’offre à prévenir son père. Le gars n’est pas pressé : « Dérangez-le pas; je vais l’attendre ici .» Pour ne pas être impolie, Hortense l’attend avec lui. Quand le bonhomme rentre, il voit le cavalier et il n’est pas content. Le soir, après le chapelet, Hortense lui demande :

- Voulez-vous que j’aille quérir du bois?

Le bonhomme répond :

- Non ma fille.

Alors Hortense va se coucher, bien plus rouge que d’habitude.

La noce eut lieu deux mois plus tard. À la fin de la soirée il n’y avait plus de coin, tout le monde était rond. On avança devant la porte la voiture du marié. Comme Hortence y montait, le cheval se cabra, elle échappa son bouquet. D’un coup de fouet le marié remit la bête d’aplomb.

- Fais-toi obéir lui cria-t-on.

Pour toute réponse il brandissait son fouet, puis il détendit les guides. Hortense ne riait pas, et le grand galop les emporta.

En revenant de faire son train, le lendemain, le bonhomme fronça les sourcils : on venait à travers champ en robe de noce. Il entra et à sa femme dit :

- Je crois que le curé a mal appliqué le sacrement. Regarde un peu qui nous revient : c’est Hortense par travers champs.

La femme dit au bonhomme :

- Fume ta pipe et reste tranquille.

Hortense ouvrit la porte ; de ses bras courts elle pressait un chagrin plus lourd que les rondins. Quand elle vit son père impénétrable, faisant de la fumée pour cacher son sentiment, les bras lui tombèrent, mais cela ne changea rien : le chagrin était bien attaché.

- Bonjour, ma fille, dit la mère. Tu viens sans doute chercher ton bouquet ? Le voici. Je l’ai ramassé dans la poussière : les roues de la voiture avaient passé dessus.

Hortense pris le bouquet. La mère dit au bonhomme :

- Attelle et va reconduire ta fille chez elle.

Le bonhomme la reconduisit donc. Chemin faisant, il fumait sa pipe, il ne disait pas mot. Et près de lui, sous la pluie, Hortense tenait son bouquet défleuri.

Jacques Ferron, Contes

57 commentaires:

France a dit…

SOLange bonsoir
il est très triste ce conte mais ton bouquet j'adore tout simplement
Avant c'est vrai il fallait écouter ses parents hélas c'était la vie
Je te souhaite une belle soirée SOlange bisou

jill bill a dit…

Bonjour Solange... Un mariage contraint et forcé... je plains la pauvrette... un temps autre ! Merci pour le bouquet de fleurs aussi... Jill

annie a dit…

Bonsoir Solange.
Hier j'étais à des noces justement et le bouquet était superbe tu t'en doutes!
Le tien brille par son naturel et sa légèreté!
Bravo et bisous.

Solange a dit…

France, mais aujourd'hui cela arrive encore malheureusement.

Jill Bill, un mauvais choix comme cela arrive encore.

Annie, je leurs souhaite beaucoup de bonheur.

Martine. a dit…

Elle est belle ton acrylique qui illustre bien le bouquet de la mariée de ce conte un peu triste. Bisous

Jerry OX a dit…

Bonjour Solange , un conte qui ferait un très bon roman voir un bon film , il est tiste, surprenant et réaliste (enfin d'une certaine façon ) . La digne Hortense s'est montrée fort courageuse !

Liedich a dit…

Bonjour, c'est l'histoire d'une belle Hortense qui passa sa vie à rentrer des rondins de bois dans lesquels elle sculptait le chevalier servant qui un jour peut être viendrait...
Allez, on change la fin.
Il ne vint pas. Alors elle eut toute sa vie beaucoup de chaleur dans le corps et dans les rêves. Mais peut-être était-ce mieux ainsi. L'histoire dit aussi qu'elle se fit un joli bouquet qui ne fâna jamais et dont le parfum la fit rêver jusque l'autre monde où le mal n'existe pas.
Mais pour connaître la suite, voir Solange, notre Grand-Mère à Toutes et Tous.
Pour qui je dépose ce matin un baiser.
l.

Eglantine Lilas a dit…

ce que l'histoire ne dit pas encore et qui fera l'objet d'un autre épisode surement c'est qu'un beau jour Hortense jeta le bouquet aux orties, prit le fouet du cheval et remit la tête du bonhomme d'aplomb ! depuis il a changer d'attitude et ils vécurent heureux mais n’eurent pas beaucoup d'enfants...car Hortense n'oublia jamais la corvée de bûches :-)

aimela a dit…

Un peu triste ce conte, heureusement que ton joli bouquet l'égaie par sa fraîcheur

இڿڰۣ FLO a dit…

J'aime ton bouquet SOLANGE
je rentre demain en cours
ce ne sera pas simple bisou

Elisa a dit…

Bon début de semaine Solange!
Bisous de l´Argentine

hpy a dit…

Malheureusement des mariages forcés, il y en a encore.

Yvon a dit…

très joli conte bien illustré, Solange;
bonne soirée;

noelle a dit…

Solange
Ton bouquet est superbe !
mais ce conte est bien triste !
Je peux mettre ton acrylique sur mon blog ?
Bises Solange, bonne soirée

Louis-Paul a dit…

Comme Noëlle, j'ai préféré le bouquet de fleurs. J'aime toujours quand tu fais tes acryliques à partir de photos des ami(e)s des blogues.

nettoue a dit…

Mais c'est triste comme tout ! Pauvre jeune mariée déjà déçue !
Les fleurs sont ravissantes
Bises ma Solange

La Ptite Créole a dit…

la communication est la clé de tout
Hortense ne semble pas heureuse
dommage pour ce mariage sans amour
Je te souhaite une belle soirée

le soleil est revenu chez nous

gros bisous

Anonyme a dit…

joli conte un peu triste, un peu mystérieux, merci de l'avoir transmis, Solange
Emma

Solange a dit…

Martine, un bouquet malmené comme la jeune fille.

Jerry Ox, peut-être un peu naïve aussi.

Liedich, je compte sur toi pour une belle fin à cette histoire, bisous.

Églantine lilas, voilà une belle revanche.

Aimela, merci, il en faut des histoires tristes pour faire réfléchir.

Flo, alors bon courage.

Élisa, merci.

Hpy, et des mariages malheureux beaucoup aussi.

Yvon, merci.

Noëlle, naturellement, il t'appartient un peu.

Louis-Paul, les fleurs ça embellit tout.

Nettoue, c'est encore le cas aujourd'hui malheureusement pour certaines.

La petite créole, qui sait, elle aura peut-être sa revanche.

Quichottine a dit…

Ce conte est très émouvant... Je ne sais pas ce qu'il advint d'elle mais je pense qu'elle est mal mariée, après avoir subi une famille difficile.

J'espère pourtant qu'elle pourra être heureuse.

Passe une douce soirée. Merci pour tout.

Une femme libre a dit…

J'espère que son mari est mort jeune (écrasé par les sabots du cheval qu'il venait de battre ça lui ferait une belle mort) et qu'Hortense en a trouvé un beau et bon par la suite.

France a dit…

QUE ta journée soit belle SOLANGE
JE t'embrase

noelle a dit…

Voilà , c'est posé ! très joli !
Bises Solange, bonne journée !

gazou a dit…

Quelle tristesse !
Pauvre Hortense!

Zoreilles a dit…

Et pourtant tes fleurs étaient si jolies...

Le conte de Ferron est triste mais réaliste, des femmes vivent encore ce genre de mariage forcé aujourd'hui.

Plus près de nous, dans nos sociétés libres, des femmes qui ont connu un père de cette nature se font une idée biaisée de l'homme avec lequel elles passeront une partie de leur vie. Malheureuse...

Comment un père d'aujourd'huii peut-il protéger sa fille d'un éventuel amour malheureux et destructeur? En étant lui-même un bon compagnon pour sa femme, un homme respectueux de tout son entourage.

fanfan a dit…

Une drôle d'histoire pas très gaie! Pauvre Hortense!

France a dit…

Ici il fait très chaud SOLANGE
pas de pluie bonne soirée

nettoue a dit…

Bonjour Solange
la rentrée était-elle aujourd'hui aussi chez-toi ? le temps est magnifique malgré cela il y a du avoir quelques larmes !
Bises mon ami

Violette Wawerinitz-Ruer a dit…

Belle histoire de bouquet défleuri et acrylique que j'aime beaucoup.
Bisous

Pâques a dit…

Pas facile cette époque pour les filles !!!
J'aime bien ton bouquet.

unautreprof a dit…

Je vote pour la fin proposée par Femme Libre ;)

Solange a dit…

Emma, merci.

Quichottine, là ce n'est qu'un conte, mais ça arrive aussi dans la vie réelle.

Une femme libre, c'est toujours permis de rêver.

France, merci.

Noëlle, j'ai vu merci.

Gazou, on ne peut pas dire qu'elle a l'appui de ses parents.

Zoreilles, c'est certain qu'on hérite beaucoup de ses parents. La vie d'aujourd'hui est différente, mais encore difficile pour plusieurs.

Fanfan, une histoire pleine de métaphores.

Nettoue, la rentrée s'est faite le 28 août. Ici l'été se termine comme il a commencé .

Violette, merci.

Pâques, c'est dommage, mais il y a encore des mariages difficiles aujourd'hui.

Un autre prof. c'est une vengeance qui me plait bien.

Yvon a dit…

pas comme en Bretagne où il fait 29 en ce moment, super pour la plage;
belle soirée, Solange;

La Ptite Créole a dit…

un ptit coucou
je te souhaite une belle soirée

ti booooooooo Solange

Josette a dit…

j'aime ton pastel Solange mais cette histoire qu'elle est triste...pourquoi les hommes savent ils si mal aimer ...

Martine. a dit…

Bon jeudi. Bises

France a dit…

Passe une belle journée SOLANGE je t'embrasse

mamylilou a dit…

Un joli conte Solange, que je découvre là
Bonne fin de semaine

Oncle Dan a dit…

Ce bouquet éparpillé illustre si bien ce conte !

Yvon a dit…

bonne soirée, Solange;

La Ptite Créole a dit…

petit coucou ma Solange
Je te te souhaite une très belle fin de journée

gros bisous

micheline a dit…

les contes toujours donnent à réfléchir

Yvon a dit…

belle journée, Solange;

France a dit…

Bisou Solange je vais bientôt me coucher et j'espère pouvoir fermer les yeux
je 'embrasse

Laure a dit…

Triste conte.... mais joli bouquet heureusement !!!
Bon week-end Solange
Bisous, Laure

écureuil bleu a dit…

Ce conte est prenant et triste. Pauvre mariée... Bisous

nettoue a dit…

j'espère que la partie du monde qui veut garder ses repères régira assez vite
Bon dimanche chère Solange

Yvon a dit…

excellente journée, Solange;

La Ptite Créole a dit…

J'espère que tu as passé une belle journée

Je te souhaite une agréable soirée

Bisous

maguy a dit…

bonjour!!
tu sais que mes blogs partent reviennent,aujourd'hui ,je suis visible!mais je ne sais pas pour combien de temps!!mieux vaut en rire!!
bises et bonne journée!!j'ai encore lu !!bravo ,j'aime bien

FRANKIE PAIN a dit…

très beau conte merci beaucoup et tu as bien interprété ce bouquet qui aprés coup raconte toute l'histoire.
merci beaucoup.

Quichottine a dit…

Je viens te souhaiter une bonne semaine, Solange.

J'espère que tout va bien.

France a dit…

SOlange je viens te dire bonjour en te souhaitant une belle journée
ici le temps est superbe pas chaud mais pas froid non plus
je t'embrasse

La Ptite Créole a dit…

coucou ma chérie
je te souhaite un bon lundi

bons bisous de la Martinique

Yvon a dit…

bonne soirée, Solange;

enriqueta a dit…

Oh! Mais c'est trop triste!

Claudine Le Bagousse a dit…

Bonjour Solange
Il fait mal ce conte !!!!!
La vie n’était pas simple pour certains et pourtant l'amour a toujours existé !!! et la violence existe toujours elle aussi !!
hum...je continue à rattraper mon retard chez toi