dimanche 31 juillet 2011

Je me souviens

Pastel d'après une peinture de Vincent Van Gogh
Pour la nouvelle communauté d'Églantine: « Prête-moi ta plume »

Je me souviens du temps des foins

Dans mon enfance, j’ai eu l’occasion d’aller aux champs faire les foins.  Ça se faisait les dernières semaines de juillet, alors que le soleil est à son plus chaud.  Nous embarquions dans une charrette tirée par un cheval.  Rendus aux champs, sous la supervision de mon oncle, nous faisions des « vailloches » avec le foin déjà coupé. Ensuite, on prenait ces « vailloches » à la fourche pour les lancer dans la charrette.

Deux ou trois jeunes se tenaient sur le voyage pour fouler le foin, afin d’en mettre le plus possible dans la charrette.  Il fallait avoir les membres bien recouverts parce que le foin sec grafigne les jambes des fouleurs.

Quand la charrette était juste assez remplie pour passer dans la porte de la grange, nous allions décharger.  Dans la grange, c’était le même travail qui recommençait à l’envers.  Toujours à la fourche, on lançait le foin sur le fenil (qu’on appelait « fanil » en québécois).  Pendant que les grands travaillaient, les plus jeunes s’amusaient à faire des chemins dans le foin pour glisser du fenil jusqu’en bas.

Puis on retournait aux champs continuer le travail.  Les bonnes journées on pouvait faire jusqu’à quatre voyages.  Il fallait profiter du beau temps.  Les étés où il y avait beaucoup de pluie, s’il faisait beau le dimanche, le curé donnait la permission de travailler ce jour-là.

C’était ce qu’on appelle le bon vieux temps, mais je ne crois pas qu’aucun fermier d’aujourd’hui ne voudrait retourner à cette époque. Avec les équipements modernes, on ramasse le foin deux fois durant l’été.  Le foin est coupé et enroulé en ballots mécaniquement. C’est une grande amélioration et c’est très joli de voir dans les champs ces gros rouleaux de foin qui ressemblent à d’immenses biscuits de « shredded wheat ».

82 commentaires:

retriever a dit…

Et, oui la nostalgie des temps anciens, mais cela était dur l'agriculture de ce temps là,...bien que d'autres servitudes sont aussi arrivées avec les temps modernes.
Mais les bons souvenirs on les gardent, ils donnent chaud au coeur

nettoue a dit…

Dans mon Besançon, je les ai fait aussi, j'en garde encore l'odeur et le piquant !
Quel beau pastel mon amie
Bises

✿ France ✿ ✿ a dit…

Solange bonsoir
Je n'ai pas connu cette époque et je ne suis jamais partie non plus au foin par contre j'ai pu faire de nombreuses fois les vendanges. je n'ai pas de paille dans les cheveux mais je pense que plonger dans la paille doit être si amusant.
OUI de nos jours il y a des machines et les mains restent ( un peu) au repos.
Magnifique encore ce pastel que du bonheur encore.
Solange bonne soirée

Martine / Eglantine a dit…

Merci Solange pour ce texte. J'ai particulièrement apprécié car petite fille de la ville élevée à Paris, je ne connais pas la campagne et les travaux agricoles. Un bien joli souvenir. Pour pouvoir t'inscrire à une communauté d'over-blog il faut être sur over-blog. Ce n'est pas grave. Quand tu publies un texte sur un jeu d'écriture, préviens moi et je ferai un article spécial en mettant ton article en lien. Je vais le faire pour celui-ci. Merci encore de ta participation. Bisous

SONYA a dit…

merci pour ce texte
je viens tout juste d'arriver

je passe te faire un ptit kikoo rapide

passe une très belle soirée

ti bo



•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Quichottine a dit…

Quel beau tableau tu nous as fait de cette époque !

Tu sais, je crois que la vie était difficile, mais que le temps manquait moins qu'aujourd'hui.

On savait le prendre, et se presser seulement quand c'était important, vital.

Lorsque je lis les témoignages, ici ou là, je trouve de l'entraide, des rires malgré les difficultés de la vie, des moments d'échange entre voisins, de grande complicité en famille et entre amis.

Il n'y avait pas la télé pour remplir le silence, alors, on chantait, on se racontait des histoires, on plaisantait pour faire oublier les soucis.

Bien sûr, les mains étaient souvent calleuses...

Tu sais, les souvenirs que j'ai des champs, moi, la pensionnaire citadine, ce sont les promenades que j'y ai fait pendant des vacances. Je croisais des fermiers qui savaient que je ne savais rien et qui prenaient le temps de m'expliquer.

C'est ainsi que j'ai appris à manier la faux, juste comme il le fallait pour couper l'herbe au ras du sol, sans l'y cogner. Je crois bien que je saurais encore aujourd'hui... mais mon geste serait plus incertain et moins régulier.

Je ris... Je m'étais alors mise en tête de défricher le fond du jardin de mes parents adoptifs, une vraie forêt-vierge où nul n'était plus allé depuis longtemps et pour pouvoir y accéder, il fallait aussi couper ce qui me barrait la route. :)

Merci pour tous ces souvenirs qui reviennent en te lisant.
Je t'embrasse. Passe une douce soirée.

Solange a dit…

Retriever, pour une enfant de la ville c'était pittoresque de faire les foins.

Nettoue, ça sentait bon et il faisait toujours très chaud.

France, et moi je n'ai jamais fait les vendanges.

Martin/Églantine, merci j'aime participer quand j'ai des idées..

Sonya, merci.

Quichottine, je ne suis pas loin de penser que la vie sur certains aspect était plus agréable qu'aujourd'hui. Les gens étaient plus solidaires c'était comme une grande famille.

Martine / Eglantine a dit…

J'aime Van Gogh et ton tableau qui s'en inspire est très réussi. Bisous

le Pierrot a dit…

Et moi, gamin, je menais les boeufs, une jolie paire de Salers, content que mon oncle me laisse faire...belle époque de ma jeunesse dans l'Aveyron, j'avais alors dans les 10 ans...ce n'est plus la même chose aujourd'hui, ma pôv dame...bise Solange, bonne journée...

Yvon a dit…

très joli texte pour accompagner ce tableau
belle journée, Solange
bisous

Alexandre a dit…

Et on se souvient de ces choses marquantes dont l'odeur, le parfum restent encore.

herbert a dit…

Solange, c'est un ravissement que de lire et regarder, en cet instant.

J'ai connu, moi aussi, ces scènes au champ, tout enfant.
Mais c'était en Beauce.
Ton tableau a la sensibilité du peintre, mais je sens toujours ta propre inspiration.
Ce couple allongé après l'effort dans ces couleurs fauves me ravit le coeur.
Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

✿ France ✿ ✿ a dit…

SOLANGE
PASSE UNE belle journée

nettoue a dit…

Bon début de semaine Solange et merci. Tu vois après Edmond Rostand voilà que je m'infiltre dans Corneille
Bisous

SONYA a dit…

passe une très belle fin de journée

pour moi c'est encore pluies et vent

ti bo

•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

mamylilou a dit…

Le bon ' vieux temps' avait son charme aussi quoique l'on dise .Je suis enchantée par tes mots.Bisous du soir

écureuil bleu a dit…

Merci de nous faire partager cette expérience de moisson. Les rouleaux actuels sont jolis mais les meules de foin étaient symaps aussi.

Solange a dit…

Martine/Églantine, Et Van Gogh s'était inspiré de Millet en faisant le dessin à l'envers.

Le Pierrot, aujourd'hui tout passe par les machines mon pôv monsieur.

Yvon ,France, Sonya, merci

Alexandre, les odeurs de l'enfance restent dans nos mémoires.

Herbert, pour une fille de la ville c'était nouveau, alors j'aimais faire ces travaux. Je ne sais pas si c'était la même chose pour toi.

Nettoue, il n'y a rien à ton épreuve.

Mamylilou, avec les commodités ils ont amélioré leur travail, mais ils ont perdu sur la chaleur humaine.

Écureuil bleu, on ne peut jamais tout avoir.

Simo a dit…

Le vieux temps avait son charme mais toi Solange et ton blog vous avez toujours du charme.bonne nuit

Martine/Arabesques a dit…

Bonjour Solange,

Je n'ai jamais fait les foins... par contre j'ai , un peu, participé à des vendanges. L'ambiance était sûrement la même. Tout en travaillant, les rires, les plaisanteries, les confidences.... Les repas joyeux et chaleureux.... La fatigue le soir qui assomme et qui fait dormir comme une masse... Un rythme de vie différent où la chaleur humaine et l'entraide réchauffaient le cœur.
Merci pour ce joli souvenir, qui en réveille d'autres.
Quant à Van Gogh... ah, je me l'aime tant! :)

Merci pour ce partage
Belle journée à toi Solange
Martine

Martine / Eglantine a dit…

J'ai mis ton texte en lien aujourd'hui sur un article de quai des rimes http://www.quaidesrimes.over-blog.com. J'espère que cela fera découvrir ton beau blog avec tes mots et tes tableaux qui est un de mes incontournables. Bisous

gazou a dit…

Je me souviens aussi dan mon enfance..mais je n'y ai jamais participé..J'aime bien ton apstel

aimela a dit…

Très réussi ton pastel Vincent aurait fier de toi :) Je me souviens aussi de ce temps des foins chez mon grand père , heureusement il n'avait qu'un champ :)

Patrick a dit…

Joli texte et aucune nostalgie pour moi qui en tant qu'éleveur ait suivi cette évolution.

♫ Florian ♪ a dit…

je me souviens pas mais c'est beau je trouve bisou

creazinzin a dit…

je me souviens, car je l'ai vécu, je sais combien c'était difficile..Si les difficultés du labeur ont disparu grâce aux machines, il y a désormais une incertitude liée à la vie des agriculteurs qui me semble bien plus dure....
Je signe à 2 mains ce qu'a dit Quichottine: on a gagné certaines choses, mais qu'y avons-nous laissé en échange???

Viviane a dit…

Un petit coucou sous l'orage qui va m'obliger à tout fermer.
C'est vrai que la nostalgie s'installe un peu partout, tout le monde court toujours sans prendre le temps de souffler.
Si tu veux de l'huile de cactus, prends-là sur le site Argandia, elle est d'une efficacité redoutable (pure et sans mélange)
Passe une bonne soirée
Un bisou
Viviane

nettoue a dit…

ouvenirs de beaucoup d'entre-nous qui en fait se rejioigne souvent avec un rien et même plus de nostalgie !
Merci de ton talent Solange

le Pierrot a dit…

Je suis souvent allé sur la tombe de Van Gogh, qui se trouve à Auvers sur Oise, il est enterré près de son frère Téo...bise et bonne soirée Solange...

SONYA a dit…

je te souhaite une douce fin de journée

pour moi Emilie se déchaîne (tempête tropicale)
donc je te prends un peu de ton soleil
ti bo



•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Yvon a dit…

très belle soirée; Solange

mamylilou a dit…

Bises et bonne soirée

Solange a dit…

Simo, tu es gentil merci.

Martine/Arabesque, oui j'imagine que ce devait être à peu près la même ambiance.

Martine/Églantine, merci le plaisir pour moi c'est de participer.

Gazou, alors tu dois en avoir une bonne idée.

Aimela, les grands champs c'était long et harrassant à la longue.

Patrick, je comprends.

Florian, Créazinzin,Viviane, Nettoue, Le Pierrot,Sonya, Yvon. Mamylilou, un gros merci.

Une femme libre a dit…

C'est quand même une fierté d'avoir fait les foins pour vrai, malgré la dureté du travail, votre texte est empreint de gaieté. Et le tableau est très réussi.

souvienstoi.mabulle.com a dit…

Quand les souvenirs sont sublimes ! Bien à toi !

lomi lomi a dit…

Quel talent! c'est beau!

Maguy ☼ a dit…

bonjor
souvenirs!!quelques années dans le lot!m'ont permis de faire les foins de ramasser les fraises à flan de coteaux et pour ne pas s'abimer le dos,commencer par en haut en descendant sur les fesses
merci!!pour cela!!
beau blog,interessant ,j'aime, beaucoup!!

✿ France ✿ ✿ a dit…

je viens te souhaiter un bon appétit bisou

Pat a dit…

Tu as magnifiquement copié le tableau de Van Gogh.
Bisous

Zoreilles a dit…

Joli tableau, comme toujours. Avec tes couleurs, tu peins des univers qui me font voyager... cette fois, dans le temps.

Ayant grandi dans des villes minières, j'étais loin de l'agriculture et je n'ai jamais vécu l'expérience de faire les foins.

La famille de mon mari a grandi sur une ferme. J'aime les écouter raconter cette époque où ils étaient heureux et solidaires. Travailler fort faisait partie de la vie. Ses grandes soeurs ne gardent que de bons souvenirs même si c'était dur.

✿ France ✿ ✿ a dit…

COUCOU oui oui je ferai des photos je le jure et je passerai te dire bonjour c'est certain
BISOU Solange

♫ Florian ♪ a dit…

Merci pour ton commentaire oui je suis devenu presque le meilleur bisou

Jerry OX a dit…

Bonsoir Solange ! Toute une époque qui revit du fond de ta mémoire et sous ta plume ! les expressions et la savoir faire le foin et tout les labeurs de la terre ...Merci pour ce instant !

nettoue a dit…

Qui ne s'en souviendrai pas, ? Moi, j'y ai des souvenirs...
Bises Solange

SONYA a dit…

je t'envoie des ti bo tout en te souhaitant une très belle fin de journée dans le calme et la douceur

PS/ concernant le cyclone

je n'ai pas eu de dégâts


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Solange a dit…

Femme libre, j'en garde un bon souvenir, c'était des vacances enrichissantes.

Souvienstoi, merci de ta visite.

Lomilomi, merci.

Maguy, la cueillette des petits fruits, aller chercher les vaches aux champs, toutes ces choses qu'à la ville on ne connait pas.

France, Pat,Florian, Gerry Ox, Nettoue,Sonya, merci.

Zoreilles, tu n'as peut-être pas fait les foins, mais l'esprit et l'entraide de la campagne tu connais encore mieux que moi.

Martine / Eglantine a dit…

Bon jeudi. Bisous.

Bergson a dit…

couché dans le foin avec le soleil pour copain ...

♫ Florian ♪ a dit…

bisou Solange

Violette W-Ruer a dit…

Le métier de fermier est toujours difficile et en effet, aucun fermier n'aimerait revenir en ce temps où il fallait tout faire à la main du matin très tôt jusqu'à la nuit tombée.
gros bisous
Violette

nettoue a dit…

A présent les foins sont coupés et ramasser avec des machines, la magie disparait !
Bonne journée Solange

SONYA a dit…

c'est sous un beau ciel bleu que je te souhaite une douce fin de journée

j'espère qu'elle a été bonne de ton côté

gros bisous



•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Joelaindien a dit…

merci du beau partage !

Martine / Eglantine a dit…

Je suis en vacances ce soir jusqu'au 15 aout mais je ne pars pas, je garde mes petites filles : que du plaisir mais pas de tout repos. Je reprendrai mon travail pour 4 jours et puis après départ au bord de l'atlantique : 15 jours de farniente. Bisous

Chantal a dit…

Bonjour Solange,
Je ne suis plus très présente ces temps-ci sur les blogs, bien d'autres choses à faire à l'extérieur de la maison.
Ton texte et ta peinture sont criant de vérité. Tout est si vrai et il y avait une ambiance particulière. Tout autour de chez moi, dans les champs je me promène avec mon petit fils entre les gros rouleaux de paille. Il apprécie beaucoup. Il est aussi admiratif des tracteurs qui passent et repassent devant nous, dans les chemins. Quel plaisir l'été dans les champs !!!
Bisou Solange et bonne journée

rené a dit…

bonjour
mes excuses de passer avec 2 jours de retard.

passe un bon vendredi

amitiés rené

Lmvie a dit…

J'allais aussi à la campagne...

Que de souvenirs mais toujours bons..

Bisous

nettoue a dit…

je te souhaite une bonne fin de semaine, et même si les foins sont finis bientôt la paille des moissons. mais bon d'abord l'été !

✿ France ✿ ✿ a dit…

SOlange je viens te dire bonjour
je t'embrasse

Dominique a dit…

Bonsoir Solange,
J'ai pris plaisir à lire ta décrispation du Temps des Foins. Il est certain, que le travail devait être rude, mais cela sent si bon la campagne...Et tes souvenirs.
J'ai vraiment beaucoup aimé et que dire de ton tableau sinon qu'il est Superbe !!

Bises
Dominique

SONYA a dit…

je te souhaite une très belle fin de journée

et j'appelle Mr Soleil pour égayer ton weekend

en attendant

ti bo tout plein





•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Viviane a dit…

Je te souhaite une bonne fin de semaine.
Le temps est très orageux, ça n'en finit pas, tous les jours il y a des orages.
Un bisou amical
Viviane

Joëlle a dit…

Très jolie interprétation au pastel bravo Solange, belle fin de soirée à toi

le Pierrot a dit…

P'tit coucou du week end Solange, bonne journée...

claude a dit…

Bonjour Solange. je suis de retour après qq problèmes de connection.
Ce que tu décrit est exactement ce que j'ai vécu, à neuf ans, en vacances dans le Morvan pour tout l'été.
Nous avions commencé" par la récolter des pommes de terre, puis les foins et pour finir la moisson. Que de bons souvenirs !
La journée du battage fut excellente.
Les moissons se finissent souvent par un calin derrière une meule de paille !!!

fanfan a dit…

Moi je n'ai pas assisté à cela mais j'en ai beaucoup entendu parler et il reste des "aires " de battage du blé dans tous les champs environnants . Chez nous , en montagne , cela ne se fait plus ;il reste juste la plaine où le foin est ramassé avec les engins modernes.
Mais cela fait de bons souvenirs!
Bises

♫ Florian ♪ a dit…

coucou et bonne journée

annie a dit…

Cette peinture est SUPERBE!
Merci également pour cette agréable lecture.
Gros bisous.

nettoue a dit…

Bonne fin de de semaine Solange, il fait lourd et orageux, quasiment caniculaire et déplaisant.
Malgré les douches je suis toute collante

✿ France ✿ ✿ a dit…

Solange je viens te dire au revoir et à bientôt
Passe une belle soirée

Andressa a dit…

very nice blog!

Andressa a dit…

very nice blog!

✿ France ✿ ✿ a dit…

Merci Solange je t'embrasse

♫ Florian ♪ a dit…

Je viens te dire au revoir Solange a bientôt

nettoue a dit…

Heuresempen qu'ils sont ramassés, sinon il faudrait les réétendre mour les secher... Quels pluies depuis à nouveau quelques jours !

Solange a dit…

Merci à tous pour votre visite et vos commentaires.

rené a dit…

bonjour solange

hier OB étais en panne quelle galère.

passe un bon mardi

amitiés rené

Louis-Paul a dit…

Nous en avons vu en traversant les routes de Haute-Provence et parfois (rarement) de vieux outils et des bottes carrées.
Très beau texte Solange.

creazinzin a dit…

tu as raison, c'étaient des temps difficiles où la tâche était rude... Mais aujourd'hui, les tâches sont facilitées par des engins qui grèvent leur budget, et ici en france, je ne sais pas s'il y a un agriculteur heureux... Le progrès a apporté bien d'autres problèmes!
Merci de ta petite visite, qui ne fut pas, elle un morceau de bravoure!
Bonne soirée

liedich a dit…

De quoi en effet en faire un foin sentimental. Je partage.
J'adore le pastel.
Merci.

Solange a dit…

Liedich, Merci mais l'idée originale vient d'un grand maître.

Martine a dit…

La belle époque, celle de la jeunesse surtout. On vivait sur un autre rythme.
Jolie ta reproduction. J'adore Van Gogh

Bon weekend ;)
Martine