mardi 2 mars 2010

Culpabilité


Culpabilité

J’ai l’impression de toujours avoir été à contre-courant. Quand j’ai voulu avoir des enfants, on me disait que la Terre était surpeuplée, qu’il était insensé de mettre des enfants au monde et que c’était égoïste de vouloir se prolonger dans nos enfants.

Ensuite, je suis restée à la maison pour les élever. C’était l’époque où les femmes prenaient leur place sur le marché du travail. On m’a traitée de lâche, de vivre aux crochets de mon mari. À tel point que si on me demandait ma profession, j’étais gênée de dire « femme au foyer ». Pourtant, aujourd’hui de plus en plus de femmes le font et aimeraient que le gouvernement leur verse un salaire. Ce qui n’est pas si bête.

Aujourd’hui, je suis dans la catégorie de ceux dont on parle tous les jours : les vieillissants, ceux qui font déborder les hôpitaux, ceux qui font que le système de santé croule sous la surcharge, ceux qui n’ont pas fait assez d’enfants (tiens donc, la Terre n’est plus surpeuplée ?) pour subvenir aux besoins toujours croissants dus au vieillissement de la population.

Serait-il possible de nous laisser vieillir tranquilles et de cesser de nous culpabiliser. Nous avons quand même fait notre large part dans ce monde.

81 commentaires:

gazou a dit…

Ah ! qu'ils sont beaux !
peu importe si l'on est à contre courant, il ne faut pas les écouter ni se laisser culpabiliser mais suivre son chemin, la tête haute

Violette W-Ruer a dit…

J'adore ton coup de gueule! Il est légitime. C'est vrai que ce serait bon de vieillir tranquille mais avec 4 enfants et 9 petits-enfants et peut-être bientôt des arrière-petits enfants, je ne pense pas trouver la tranqjuillité! Bon, je me la fabrique en sachant quelquefois dire non même si je m'attire la foudre.
Gros bisous
Violette

claude a dit…

Beau tableau, Solange.
Tu sais il y a des râleurs partout.
Je suis d'accord avec ce que dit Gazou. Il faut laisser dire les autres et penser à continuer à vivre l'esprit tranquille, d'avoir eu des enfants, beaucoup ou pas assez, de les avoir élevés d'une façon ou d'une autre, d'avoir travaillé ou pas. Laisse couler et vit.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour
je pense qu'il ne faut pas les écouter ils ne comprennent rien de rien.
OUI il faut laisser les personnes vieillir commme elles le désirent. Qu'ils s'occupent d'eux ensuite ??
Ton tableau est superbe merci encore.
je te souhaite une belle journée

May a dit…

Ce texte me touche, comme beaucoup de tes textes. Tu sais, je trouve qu'il faut beaucoup de courage pour être femme au foyer et que l'on devrait admirer les personnes qui le sont.

Selon moi, c'est bien plus difficile de s'occuper d'un ou de plusieurs enfants. Cela implique beaucoup de responsabilité et de courage. On est femme au foyer à temps plein. Ce n'est pas un travail de 35 heures, alors quand je vois le peu de considération qu'on certains, je ne comprends pas.

C'est bien plus facile d'avoir un boulot, de ramener de l'argent, d'échanger avec ses collègues, et de rentrer le soir en faisant comprendre à la femme qu'elle ne fait " rien " de ses journées alors qu'elle n'a surtout rien à dire si le monsieur décide de faire ci ou cela. Ce sont des réactions que je déteste. Puis, il y a les réactions tout autours, les autres. La faute n'est pas toujours et heureusement du mari. La culpabilité vient souvent du regard extérieur.

Enfin, tu es une personne qui semble exceptionnelle, une artiste autant par tes mots, que part tes dessins et tes chansons. Tu es une personne qu'on admire.

Alors ne culpabilise surtout pas.

May a dit…

Ce texte me touche, comme beaucoup de tes textes. Tu sais, je trouve qu'il faut beaucoup de courage pour être femme au foyer et que l'on devrait admirer les personnes qui le sont.

Selon moi, c'est bien plus difficile de s'occuper d'un ou de plusieurs enfants. Cela implique beaucoup de responsabilité et de courage. On est femme au foyer à temps plein. Ce n'est pas un travail de 35 heures, alors quand je vois le peu de considération qu'on certains, je ne comprends pas.

C'est bien plus facile d'avoir un boulot, de ramener de l'argent, d'échanger avec ses collègues, et de rentrer le soir en faisant comprendre à la femme qu'elle ne fait " rien " de ses journées alors qu'elle n'a surtout rien à dire si le monsieur décide de faire ci ou cela. Ce sont des réactions que je déteste. Puis, il y a les réactions tout autours, les autres. La faute n'est pas toujours et heureusement du mari. La culpabilité vient souvent du regard extérieur.

Enfin, tu es une personne qui semble exceptionnelle, une artiste autant par tes mots, que part tes dessins et tes chansons. Tu es une personne qu'on admire.

Alors ne culpabilise surtout pas.

Gelzy a dit…

Fini de battre notre coulpe ! "faut rigoler" chantait ma marraine ! qui arriva ainsi à 104 ans

Une femme libre a dit…

Finalement, ce qu'il dit votre texte, c'est de laisser braire et de vivre notre vie comme ça nous plaît! J'aime.

micheline a dit…

peut-être faudrait-il avoir un peu de temps pour tout, successivement.
Le temps de la prime enfance des enfants est un métier privilégié à temps complet qui mériterait salaire , puis s'ouvrir à quelque autre chose , à mi-temps peut-être , pour les contacts sociaux que cela permet , enfin encore autre chose pour la retraite qui permet tant de libres choix enrichissants.
tout une organisation sociale qui ne dépend pas uniquement de chacun de nous.

Pierre-Louis a dit…

C'est vrai ça !
Ce monde est trop pressé de ceci de cela, il fait un peu n'importe quoi.

J'aime beaucoup ce tableau et ses chouettes chouettes.

corinne a dit…

C'est vrai , pourquoi ne pas laisser les retraités vivre tranquillement
Les temps ont bien changés même pour nous qui sommes encore "jeune", il y a quelques années encore, il fallait faire des études pour avoir une profession dîte correct maintenant quand on pense à nos p'tits bouts, à la retraite que nous même, on ne connaîtra peut-être pas, on se dit, et bien, dés qu'ils auront l'âge de travailler, ils iront pour pouvoir s'en sortir
Je suis certaine que nous aussi dans 20 ans, on culpabilisera mais on n'a pas vraiment le choix
Alors profite de ta retraite tranquillement et dis toi que tu as fais ce qui te semblait le mieux pour toi et tes enfants

Bisous

sonya972 a dit…

je ne suis pas très en forme
mais je tenais à te faire un coucou
bisous créoles

Nanou La Terre a dit…

Chère Solange,
aller à contre-courant sert à faire évoluer le monde et vous devez être très heureuse de votre vie passée à élever vos enfants. Vous avez apprécier, alors c'est ce qui compte.
Si ça peut vous rassurez, j'ai toujours été moi-même à contre courant, élevant mon enfant seule et prenant du temps avec lui. J'ai toujours refusé de faire comme tout le monde, déposer en vitesse mon enfant à la garderie le matin et le chercher en vitesse à 6 heures du soir.Non merci, je ne me suis pas imposer ce stress, ni de le faire vivre à mon enfant. Je travaillais à mon rythme, faisais mes propres horaires de travail(je suis travailleuse autonome). Le matin, il partait pour l'école calmement, j'étais là pour lui dire bonjour. Le soir, au retour de l'école j'étais là aussi. L'été, j'ai pu le voir jouer à ma guise dans le parc et nous avons profité de nombreux moments de bonheur à la piscine. L'été, je ne travaillais pas.J'étais assise avec un livre au parc, regardant mon enfant rire et s'amuser et je me disais que j'avais une chance énorme de pouvoir lui offrir cette vie de liberté. Au niveau financier, je ne vivais pas riche mais ma richesse était ailleurs, je ne regrette rien.

Viviane a dit…

Je suis dans le même cas que toi, retraitée et en plus malade, d'une maladie qui ne se guérit pas... donc je coûte cher.. mais personne ne va tenir compte que je n'ai jamais pris un congé de maladie de toute ma vie, je n'étais jamais malade, il faudrait peut-être évaluer sur une vie et pas sur la vieillesse!
Si j'avais pu j'aurais été femme au foyer, mais la vie ne m'a pas laissé le choix, veuve de bonne heure, il fallait que je travaille pour élever mon fils!
Ce qui me fait le plus râler ici chez nous ce sont les disparités.
Par exemple, chez nous un ministre qui a exercé durant 6 mois touche une sacrée retraite jusqu'à la fin de sa vie et une personne qui a travaillé depuis 40 ans ou plus dans un métier peu gratifiant touche une petite misère!
Déslée d'avoir été aussi longue
Une bonne soirée
Un bisou amical
Viviane

Louis-Paul a dit…

Après culpabilité, le mot coupable n'est jamais loin!
Et cela "les" arrange et évite se s'attaquer aux vrais problèmes.
"C'est la faute à..." et "tout" est dit, et selon l'air du temps "on" désigne les femmes, les enfants, les pauvres, les étrangers, les malades, les retraités...
Ce n'est pas çà qui est grave, c'est le fait que cela marche chez certains.

LP a dit…

Solange, j'étais en train d'écrire...C'est donc l'heure partagée! Bonne soirée

fanfan a dit…

Il n'y a pas à avoir honte d'être restée à la maison pour élever es enfants ; Si les mères au foyer et les autres faisaient grève , tout s'arrêterait ! On fait l'essentiel de la vie !
Alors laisse dire et profitons de notre vieillesse sans remords!
bises

Plume a dit…

C'est mignon ces ptites bêbetes! y en a au moins un qui niche dans le grand pin près de chez moi! On s'est trouvé nez à nez un soir alors que j'allais étendre mon linge... biz

Le chant du cygne a dit…

Tout à fait d'accord avec toi. J'ai aussi eu à faire face à cette culpabilisation étant resté à la maison jusqu'à ce que mes enfants soient en âge d'aller à l'école.

En plus pour ma fille, j'étais seule et donc bénéficiant de l'aide sociale, alors tu imagines le tableau.

Mais je préférais avoir moins matériellement et être présente pour ma fille, mais ce n'était pas perçue ainsi.

Bon tout cela pour te dire que je comprends très bien de quoi tu parles.

Bisous

KERFON LE CELTE a dit…

L'impression de jamais être au bon endroit au bon moment ???

Ah !!!

KERFON LE CELTE
un homme à fables

Dominique a dit…

Elles sont belles les chouettes, pour le restant, moi, j'essaie le plus possible de pratiquer le lâcher prise ! :)

Françoise a dit…

GRRR!

Solange a dit…

Gazou, c'est vrai, mais ça finit par être lassant.

Violette, on choisit de vieillir entouré ou seul.

Claude, je ne m'en fais pas outre mesure, je constate seulement qu'on s'acharne.

France, il ne faut pas écouter les nouvelles.

May, je me porte très bien, c'est juste les téléjournaux qui m'exaspèrent.

Gelzy, alors chantons avec votre marraine.

Femme libre, c'est en plein ça.

Micheline, c'est ce que répètent les gens par ignorance ou imbécillité qui est navrant.

Pierre-Louis, il n'y en a pas dans ton histoire.

Corrine, je ne me sens pas coupable du tout, juste jugée.

Sonya, merci soigne-toi bien.

Nanou la terre, je ne regrette rien non plus.

Viviane, ne t'excuse pas c'est intéressant de savoir.

Louis-Paul, aujourd'hui si tout va mal c'est dû au vieillissement de la population, pourtant ils le savaient qu'on viellirait.

Fanfan, merci de ta visite.

Plume, tu n'as pas eu peur?

Le chant du cygne, c'est maintenant chose du passé, merci.

Kerfon le celte, c'est ce qu'on veut nous faire croire.

Dominique, c'est la meilleure façon de s'en sortir.

Françoise,houuuu houuuuu houuuu.

Grimimi Sue a dit…

Bonsoir Solange,

Leur déficit ne me regarde pas... je refuse d'en être la responsable.
Becs chinois xx

Anonyme a dit…

J'ai envié les femmes qui pouvaient rester chez elle pour éléver leurs enfants car c'était une double tâche pour celles qui travaillaient à l'extérieur de leur foyer, d'autant que nos moyens étaient des moins confortables ( pas de voiture, plus de 45 heures / semaine ...bref!)
Alors si aujourd'hui , les femmes ,mères au foyer peuvent profiter de leurs enfants, les concevoir pour les élever et les aimer en restant le plus longteps possible auprès d'eux, c'est du ' tant mieux', elles ont en contrepartie bien des tâches au foyer qui équivaut à ce que l'on appelle un travail!
J'ai été jalousé quelques années avant ma retaite d'avoir cessé mon activité plus tôt que prévu , soit deux années ,et heureusement, car la maladie me courait après et je n'ai pu profiter agréablement que de celles-là au terme juste d'une vie sereinement gagnée!
J'ai pu profiter de mes petits enfants, âme maternelle, je les ai choyés comme les miens et c'était tout bonheur pour eux et c'est encore tout bonheur car tant que la vie me portera je contiuerai ..
L'argent contribue au bonheur mais ne fait pas tout, éléver des enfants reste une lourde tâche à assumer dont la femme est plus responsable que l'homme qui l'accompagne, mais qui rentrant du travail met plus facilement les pieds sous la table , sa journée achevée
Tu n'as pas à culpabilser, tu as rempli un devoir, une tâche le mieux que tu as pu , à la grande satisfaction de ceux qui t'entouraient. Le vie actuellemnet expose beaucoup de déprimes chez ' nos jeunes', des arrêts de travail , des couples qui se séparent ..la femme au foyer lutte et voit bien moins les médecins , malade, elle est et reste encore debout.Et quand la maladie la prend de vitesse, elle est capable de se prendre par la main , de réagir, d'affronter et toujours d'aimer.Alors que ces ' vieux' que nous sommes représente un coût, je crois aussi que s'ils pouvaient l'éviter , ils l'éviteraient, la médecine a avancé pour permettre de pouvoir être soigner et vivre décemment le plus longtemps possible : normal , non ?
Sujet qui me laisserait à écrire encore, ne te culpabilses surtout pas , chacun son rôle, chacun sa tâche, l'essentiel est que le choix soit des plus heureux pour l'un ou l'autre.Bisous

le Pierrot a dit…

T'inquiète pas de tout cela Solange, je connais aussi ces pensées, mais pas grave...faut faire sa vie comme on la sent, et continuer d'avancer, la vie est bien trop courte pour se la gacher avec tout cela, pfff...ta toile est très jolie, j'aime beaucoup les hiboux...bise, bonne journée à toi...

☼ FRANCE ☼ a dit…

BOnjour
Oui la cigale était là pour toi suis je pas sympa!!

√ Abraham a dit…

Hello,

Thank you for stopping at my blog.

I appreciate the photography you have posted. An interesting post.

I would encourage you to install a "translation" widget so we can read your post. Thank you.

herbert a dit…

Bonjour, Solange.

Malgré la forte expression de ton illustration et en dépit de tes propos, en ces domaines je ne vois pas un sujet de culpabilisation...
Donc la vie est belle, en tout moment.En tout cas, il faut le souhaiter.
Non, Solange, du côté de dinard il ne s'est rien passé de dramatique : une forte tempête, comme il y en a souvent.
Merci beaucoup et pour tout.
Je t'embrasse.

Viviane a dit…

Il pleut, il pleut, il pleut.... et il fait presque nuit à 3 h de l'après-midi!
Je te souhaite une bonne fin de journée
Un bisou amical
Viviane

Mijo a dit…

Et une vieillissante qui fait du yoga tous les jours, qui peint merveilleusement bien, ça ne court pas les rues.

Alors tirons-lui plutôt notre chapeau tout en lui disant merci et lâchons-lui les baskets.

nettoue a dit…

Ma Solange ton cri du coeur est encore plus juste que tu ne le pense. En France, si les administrations, les leaders du marché, les banquiers, les capitaines d'industries payaient se qu'ils doive d'arriérés à l' URSAFF, le sécurité sociale serait en excédent de 9 milliards. Alors tu vois l'hypocrisie ! Un petit patron ne paie pas ses charges on le met en faillit(te... Seulement les grands si on le fait cela augmente le chômage ! Ce système est injuste !
Et haut les cœurs aux vieillissants.
Et bisous à toi et à eux
Nettoue

Claude a dit…

bon moi je ne peux pas dire que je n'ai pas eut assez d'enfants (5) mais maintenant, je fais aussi partie des vieillissantes, et je me demande comment je vais "finir" car bien sur j'ai été aussi mère au foyer.
bonne soirée

Bergson a dit…

laisse les dire et vie avec bonheur
tous des anvieux

Marguerite-marie a dit…

il n'y a aucune raison de culpabiliser..on est dans un monde où il faut sans cesse "se remettre en question" on nous fait culpabiliser pour un oui pour un non et pour tout. Tu as du talent, tu nous en fais profiter , on sent sans te connaître, que tu es quelqu'un qui rayonne .
je t'eembrasse
les chouettes te disent bien faire et laisser dire!!!

Do-Lange a dit…

Ils sont trop beaux tes petits oisillons Solange !

Alors si le système de santé au Québec ne fonctionne pas, parce que les personnes d'un certain âge encombrent les urgences. Moi je suis la réincarnation de Lady Diana. Ce sont ces messieurs les ministres qui sont les responsables du manque de crédits dans le secteur de la santé. Une honte ! Une atteinte au bien être de toute une population... Je m'arrêterai là.

Effectivement, verser un salaire à une femme qui a travaillé toute sa vie chez elle, ne serait pas un luxe !

Bises et bonnes soirée Solange.
Deux sujets en un qui mériteraient qu’on en débatte. Il y aurait beaucoup à dire et à faire… C’est une autre histoire !

Jane a dit…

Je suis totalement en accord... La société mets tellement de pressions inutiles!!

Solange a dit…

Grimimi Sue, ils auraient dû prévoir, ils ont des spécialistes pour ça.

Mamililou, tu es très convainquante.

Le Pierrot, merci, j'ai toujours de la difficulté à aller sur ton blogue, j'essaie toutes sortes de choses et ça ne marche pas.

Herbert, comme dans la chanson, la vie est belle et tout le reste on s'en fout.

Viviane, j'ai presque honte de dire que nous avons un printemps hâtif, pouvu que ça dure.

Merci Mijo.

Nettoue, c'est un mal qui est très répandu.

Claude, bienvenue dans le club.

Bergson, t'as bien raison.

Marguerite-Marie, les chouettes sont de sage conseil.

Do-Lange, une femme à la maison ne coûte rien à la société, pas de frais de garderie, pas de journées de maladie, aucun avantage social et j'en passe.

Merci beaucoup à tous pour votre visite.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour je pense que tu es au lit enfin je ne le sais pas. Ici beaucoup de vent pas de pluie. Donc je te souhiate une bonne journée je vais me faire un petit café puis ?
Bisou et encore merci de tes passages

liedich a dit…

Bonjour,
et pourtant si les vieux n'avaient pas cotisé toute leur vie pour pas grand chose pendant des décennies !!! et s'ils n'aidaient pas les jeunes aujourd'hui ! et si ici en France ils n'avaient pas fait 68.... et ne sommes nous pas l'un des premiers pouvoirs d'achat !!! mais il est vrai qu'on nous reproche tout. Nous sommes les seuls responsables ! Sais tu aussi qu'ici, on puise, on vole dans les caisses de retraite des privés pour payer le sectueur public, exangue....

Oui, Messieurs qui se sont bien préparés leur sortie après a voir volé toute votre vie, foutez nous la paix !
Soleil vert !!!! tu connais ?
Douce journée paisible de Retraitée et merde aux imbéciles !
Allez, cool Amie. Qu'ils causent ! bla bla bla, ils n'ont rien à d ire d'intelligent donc !
Amitié gratuite, vécue, partagée.
Na !

reinette a dit…

quelqu'un qui pense comme moi.
j'ai le même parcours à la différence que j'ai repris une activité depuis.
j'ai bien profité de mes enfants.

nettoue a dit…

J'ai toujours pensé que lorsque l'on faisait se que l'on peut, nous faisons forcément se que l'on doit ! J'adhère totalement au point de vue de Gazou
Bisous ma Solange
Nettoue

sonya972 a dit…

coucou je passe te faire la bise
et te souhaiter une bonne fin de journée
gros bisous créoles

écureuil bleu a dit…

Je suis bien de ton avis, Solange. Moi aussi j'ai toujours été à contre courant dans le monde du travail surtout. Au début on me disait que j'étais trop jeune, et puis ensuite que j'étais trop vieille. En tous les cas tu écris très bien et j'adore tes hiboux !

Joëlle a dit…

Trés réussie cette composition Solange, pour le reste carpe diem :-)

Solange a dit…

Lideich, Tu as bien raison laissons-les dire, leur tour viendra.

Reinette, c'est une chose qu'on ne regrette jamais.

Nettoue, ce sont tous des jaloux.

Ecureuil bleu, où est la limite entre la jeunesse et la vieillesse?

Joëlle, merci ainsi qu'à tous les autres pour vos mots d'encouragement.

Flo de Sendai a dit…

Quelles ADORABLES petites chouettes....

Bisous Solange, et bon week-end !

Miriel a dit…

Oh la la la, il ne faut surtout pas culpabiliser, il n'y a aucune raison !
Mais tu as raison de pousser un coup de gueule !
Je te souhaite un bon week-end !

☼ FRANCE ☼ a dit…

Trop de soucis avec internet passe un bon samedi

Chantal a dit…

Bonjour Solange,
Oublions le mot culpabilité et vivons comme nous l'entendons, la grande priorité c'est: se sentir bien dans sa vie. La critique est si facile !!!
Je te donne raison d'avoir fait comme tu le ressentais.
Bon week-end Solange, bisou
Chantal

nettoue a dit…

Bon dimanche ma chère Solange. Du soleil, et tout se que tu souhaites et plus de reproche immérités voyons !
Bises à toi
Nettoue

Eglantine a dit…

Chacun vit sa vie comme il le souhaite et il ne faut surtout pas écouter les moralistes, ceux qui veulent imposer leurs valeurs aux autres.

nettoue a dit…

Fête des grands-mère, alors un passage rapide, et bisous mon amie
Nettoue

meretnature a dit…

Merci pour ce texte!!!! c'est si vrai..... alors profitons en un peu nous n'en avons pas eu beaucoup le temps
bises Solange

lucie a dit…

En effet, nous sommes bien souvent, nous les baby boomers, taxés de tous les péchés du monde. J'ai personnellement fait le choix d'avoir des enfants, tout en travaillant, ce qui était tout aussi incorrect que de demeurer à la maison. Maintenant que je suis retraitée, aux frais du gouvernement!!!, je me sens comme une voleuse, alors que le discours ambiant incite à repousser le plus possible l'âge de la retraite, pour sauver les finances publiques.
Il y a un intéressant article de Josée Blanchette dans La Presse de vendredi portant sur le fait que les femmes, quoiqu'elles fassent, sont toujours jugées.,
Ceci dit: Entre femmes, on peut se souhaiter tout à fait librement un bon 8 mars.

MUSEAREVELISE a dit…

coucou solange, joli tableau, et il faut prendre le temps de vivre, au diable les critiques (de toute façon quoique tu fasses il y a toujours des mécontents) passe un agréable dimanche bisous

Dominique a dit…

Je n 'ai pas suivi ton parcours Solange, la vie ne l'ayant pas voulu ainsi.
Je n' ai donc pas eu d'enfant, j'ai travaillé pratiquement trente années, quant au vieillissement il est également là pour moi et je fait aussi partie de ceux qui "encombrent" le monde actuel, parce que plus productive.
Alors, crois moi, quelque ait pu être notre vie, nous faisons toujours des mécontents dans la société quand nous vieillissons.

Le monde est ainsi fait et c'est triste.

Bises

Dominique

sarang a dit…

Bonjour,
S'il y a bien quelque chose qui m'a touché c'est " mère au foyer".
Encore aujourd'hui, et c'est bien dommage, on nous regarde comme si on n'était rien...sans profession.
Pourtant, être mère au foyer...sommes-nous pas "polyvalentes"?
Mais nous ne pouvons pas penser tous de la même façon n'est ce pas?
Courage.

Plume a dit…

Toujours aussi vrai...

nettoue a dit…

C'est la journée de la femme, ma chère amie Solange... Vive nous !!!
Bisous à toi
Nettoue

Sandra a dit…

Bonne soirée

Pralinette a dit…

Bien faire (comme on l'entend !) et laisser dire. On mène notre vie comme on peut aussi et en essayant de ne pas se préoccuper des soi-disant bien pensants.
Il ne faut pas oublier non plus que ce sont les retraités qui font le mieux marcher le commerce.
Bonne semaine Solange.

sonya972 a dit…

en ce jour si spécial j'ai une tendre pensée pour toi
que ta journée soit belle
bisous créoles

Viviane a dit…

C'est la même musique avec des paroles différentes.... Il neige, il neige et il re-neige..... marre de cet hiver qui n'en finit pas!
Je te souhaite une bonne soirée.
Un bisou amical
Viviane

corinne a dit…

Je passe le semaine

bisous

corinne a dit…

rhooo mince, il me manque la moitié de ma phrase,
oups Corinne est très fatiguée
Je voulais dire: que je te souhaite une belle semaine (lol)

bisous

Solange a dit…

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me font toujours plaisir.

enriqueta a dit…

Les femmes n'ont pas plus de raison d'être "au foyer" que les hommes. La cuisine, le ménage et les couches ne sont pas des activités épanouissantes. Ces tâches contraignantes voir avilissantes doivent être assumées autant par les hommes que les femmes. C'est un retour en arrière qu'opère cette société sexiste et machiste que de vouloir à nouveau enfermer les femmes dans les maisons. Si une femme veut élever ses enfants (au minimum 3 sinon je ne pense pas que cela se justifie) et que son mari est d'accord ça les regarde mais beaucoup de femmes sont forcées de rester à la maison par des maris dictateurs et une société qui est en train de faire un grand bond en arrière pour les femmes.

Éléonore a dit…

D,abord merveilleuse toile ♥

Et ensuite merveilleuse réflexion.

Je me retrouve beaucoup dans tes parôles, hé oui je suis une mère au foyer, car même si je suis allée à l'université j'ai choisi de rester avec mes enfants quand mon mari a eu un nouveau travail et qu'il devait toujours partir à droite et à gauche.

Mais je considère que ce genre de critique n'a de prise que ce qu'on veut bien leur donner.

Moi je réussi habituellement assez bien à me tenir au-dessus de tout cela, j'ai fait ce que j'avais à faire et du mieux que j'ai pu, je suis en paix avec cela. Tu mérites toi aussi d'être en paix, alors ne te laisse pas envahir par la culpabilité inutile.

Solange a dit…

Enriqueta, moi je crois que la femme a droit a sa liberté. Si son désir est de rester à la maison pour élever ses enfants je ne vois pas pourquoi elle s'en priverait. Élever un enfant ne se limite pas à changer les couches et le plaisir de les voir s'épanouir sans avoir de compte à rendre à un patron n'est pas à dédaigner.

Éléonore, je partage tout à fait ton point de vu et je n'ai aucun remord. C'est la manie que les gens ont de toujours juger comme s'ils détenaient la vérité qui me choque.

Zoreilles a dit…

Comme tu es sensible, Solange, de ressentir toute cette bêtise humaine et qu'elle te pèse sur les épaules... Rien de pire que la culpabilité. Tu as été assez solide pour faire des choix éclairés que tu assumais, tu as probablement été un phare, une inspiration pour beaucoup d'autres femmes qui t'enviaient à l'époque et encore aujourd'hui.

Tu ressens de la culpabilité? C'est dommage mais c'est tout de même mieux que des regrets et des remords.

Tu as été souvent à contre-courant dans ta vie? Moi aussi et ce que les frustrés(es) portent de jugements sur moi ou mes semblables, ça ne m'atteint pas du tout. Parce que je n'ai aucun regret, je n'ai jamais investi dans une carrière, j'ai profité de chaque moment de ma vie de femme, d'amoureuse, de mère, de travailleuse aussi par moments, et j'ai fait à chaque période de ma vie les choix qui me convenaient sans chercher à me justifier.

C'est pourquoi je n'ai que de bons souvenirs, et aucune culpabilité. Laisse faire ce qu'en disent les médias, l'opinion publique n'a jamais plus que 10 ans d'âge mental de toute manière.

Ta vie est une réussite pour ce que j'en sais : un amoureux qui t'aime infiniment, des enfants, des petits-enfants, du temps libre pour peindre, créer, écrire, la santé pour faire du yoga et que sais-je encore? Profite en paix de tout ce que tu as semé, cette récolte, elle est le fruit de ton travail, tes choix, tes décisions, tes investissements au fil des années rapportent aujourd'hui.

Pour le reste, moi, j'ai l'habitude de dire : « J'aime mieux mourir incomprise que de passer ma vie à m'expliquer! »

;o)

OiseauBird a dit…

j'aime beaucoup ton texte realiste et emouvant
si on pouvait refaire une vie...........
tu es un peintre de talent Solange, c'est pas beau ca !
j'aime tous tes tableaux et je suis sure que tout le monde les admire

Quichottine a dit…

Continue ton chemin... Ils ont tous raison, tes aminautes.

J'ai fait comme toi, j'ai eu des enfants, je les ai élevés en restant quinze ans à la maison. Aujourd'hui, je fais partie des vieillissants... et, pourtant, je ne me sens coupable de rien.

J'ai vécu comme je le désirais, même en tirant la langue parfois quand c'était trop dur, mais je ne regrette pas l'argent que je n'ai pas gagné.

Les enfants sont ma plus belle part de vie.

Laisse-les râler et vis ta vie...
Et continue à nous montrer de si beaux tableaux.

le Pierrot a dit…

C'est bizarre que tu aies ces difficultés pour passer chez moi, cela doit provenir de quelques mises à jour manquantes sur ton navigateur...c'est pas bien grave, j'apprécie tes passages, sache le.
Bise et bonne journée...

Solange a dit…

Zoreilles, tu as tout a fait raison et dans le fond je ne regrette rien, c'est la bêtise qui me choque.

Oiseau bird, c'est gentil merci.

Quichottine, je suis bien d'accord les enfants, c'est notre plus belle récompense.

Le Pierrot, je me croise les doigts depuis deux jours c'est revenu.

sophie a dit…

Peu importe ce que pense les autres. Ta vie est la tienne entourée de tous les tiens et c'est bon!
Jolis oiseaux de nuit Solange...

Emma a dit…

culpabiliser ? Quelle idée ! tu as donné et tu donnes de l'amour. Tu ajoutes un peu de beauté au monde chaque jour.
Vivre est difficile. Vivre dignement est une belle prouesse !

Solange a dit…

Merci de tes passages Sophie,j'aurais dû intituler mon article choqué, choqué de la petitesse de certaines gens.

Emma,la vie est si courte, faut bien essayer de l'embellir le plus possible.

Françoise a dit…

Un commentaire de plus, tu n'en manques pas pourtant...Je crois que je comprends ton sentiment , car depuis que je suis retraitée, j'écris, je lis, je m'occupe de mes deux petites filles, mais j'ai le regret d'un temps où il me semblait être utile à mes stagiaires ,au groupe social qu'ils étaient et dont je faisais partie,... Maintenant de la rive, je les regarde se débrouiller, j'aimerais les aider sans en avoir le courage...

francoise rebinguet a dit…

Françou est Françoise et se débrouille mal pour publier ses commentaires

Martine / Eglantine a dit…

Si tu avais travaillé on t'aurait aussi culpabilisé en disant mais pourquoi tu travailles, tu laisses tes enfants... Quoi qu'on fasse, il y a toujours quelqu'un pour te le reprocher alors faisons ce qu'il nous plait et restons indifférents à la critique culpabilisante