mardi 10 novembre 2009

Voie d'urgence


Voie d’urgence

Activez la sirène
Ouvrez-moi le chemin
Je veux être la reine
Forcer mon destin

Je veux me régaler de musique
Peindre les plus beaux décors
M’adonner à des activités physiques
Profiter de la vie avant la mort

Sans cesse, la vie me bouffe
Avec ses multiples obligations
Je n’ai plus de ressources
Les rides ornent mon front

Ce n’est pas d’avancer en âge qui est troublant
C’est la peur de ne pas réaliser ses ambitions
Chaque jour qui passe avec acharnement
Bloque la route à mes aspirations

Si la circulation est trop dense
J’ouvrirai une nouvelle voie
Et enfin j’aurai la chance
De réaliser quelques exploits

(septembre 2007)

Sentir, aimer, souffrir, se dévouer, sera toujours le texte de la vie des femmes.
(Honoré de Balzac, Eugénie Grandet)

60 commentaires:

Kraxpelax a dit…

N'est-que pas que la solitude en soi-mème eveille un peu d'attente fébrile? Voici l'entrée, vide, discrètetement illuminée comme une musée nocturne – la terasse, avec ses flottant torchères dans un étrangement doux soir d'Avent – la vestibule et le murmure vocale s'écartant – la très propre chambre et la musique dansante derrière le mur – et le bar avec les drinks mondains – le bassin où le nageur entrâine, longeur de longeur, il en n'a pas assez, il faut y mettre de sien – et enfin la fille du coin de couloir obscure q'elle tourne vers'l haut noire et pâle, vince, determinée et pure de style comme un moderne avion de chasse suédois.


Poétudes

SONNET XXXIX FOR KATIE

I went downtown, saw Katie in the nude
on Common Avenue, detracted soltitude
as it were, like a dream-state rosely hued,
like no one else could see her; DAMN! I phewed;

was reciprokelly then, thank heaven, viewed,
bestowed unique hard-on! but NOT eschewed,
contrair-ee-lee, she took a somewhat rude
'n readidy attude of Sex Prelude; it BREWED!

And for a start, i hiccuped "Hi!", imbued
with Moooood! She toodledooed: "How queued
your awe-full specie-ally-tee, Sir Lewd,
to prove (alas!), to have me finely screwed,

and hopef'lly afterwards beloved, wooed,
alive, huh? Don't you even DO it, Duu-uuude!"

My English Poetry Blog

More...

Casualidad sopla la sangre
de alguno señor desconocido
durante los pocos restantes
momentos del resplandor de faroles

que se vislumbran tras el follaje
flameando de las obsesiónes
igual efimero como gotas
del cinzano de la soledad –

En aquel tiempo me levanta
dentro uno incidente avejentado
que en seguida palidece
al camouflaje de abstraccion;

chica, nadie conoce que tus grisos
ojos significan aún; con todo
el sueño que hube evacuado
tu escudriñas nuevamente.

My spanish poetry blog

More...

Consider Sex and time, procreation, reincarnation. Trigonometry! I envisage the time axis as the repetitive tangens function. Do you see what I mean? What can be tentatively derived from this notion? Clue: orgasm AND birth pangs at tan 0.

My Philosophy

My Music Blog

My Babe Wallpapers

You are very welcome to promote your blog on mine. They are well frequented, so there's mutual benefit.

- Peter Ingestad, Sweden

le Pierrot a dit…

Tu as bien raison de vouloir emprunter la voie rapide pour profiter de la vie Solange, celle ci défile si vite...bisou et bonne journée...

liedich a dit…

Bonjour,
réaliser ses ambitions, oui. Toutes, oui et pourtant quand on est une Femme telle que tu sembles l'être, est ce bien possible ! combien de moments de ta vie ne voient une ambition arriver ! combien de fois n'as tu pas imaginé faire encore plus !
et la dévotion dont tu parles, est ce une a mbition ou une gêne, un regret ?
Oh il est bien tôt pour moi et je devrais aller me recoucher ! tiens, une ambition : dormir, se reposer après tant de temps à courir pour quelles raisons ,
J'aime ta frénésie de faire et ce que tu fais et que je vois est agréable alors si cela ne te suffit pas, et bien fais encore, plus, toujours plus.
En tout cas, ce que je vois me convientbien.
dOUCE réalisation du jour et toute mon amitié.
m;

Grimimi Sue a dit…

Solange,

Comme nos chemins se rencontrent et se croisent.

Ce soir, après mon cours de peinture, j'ai écrit un billet sur "La peur d'avancer" que j'ai dédié à toutes les blogueuses.

J'allais me coucher quand j'ai vu cette belle peinture. Je n'ai pu résister à venir te féliciter.

Bonne nuit...
Grimimi Sue

Grimimi Sue a dit…

Un petit mot Solange,

En lisant ce très beau texte, je riais et me reconnaissais.

LE TEMPS PASSE SI VITE...

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour mais que tout passe vite si vite je dois même partir alors bonne journée

claude a dit…

Quelle et absolument réeele citation.
Il y a des moments où je la prendrais bien aussi,moi, la voie d'urgence, pour faire et voir autre chose.

claude a dit…

Joli dessin, Solange !

gazou a dit…

Moi aussi, je sens l'urgence de réaliser ce que je porte en moi...mais qu'il faille forcer le destin...Et que la vie soit toujours là à nous bloquer..Non, je ne le crois pas..Peut-être nous faudrait-il plusieurs vies pour laisser s'épanouir tous nos possibles...Vivre au mieux celle qui nous est donnée, sans vains regrets, c'est déjà beau!

herbert a dit…

Bonjour, Solange.

Mais elle chante si doucement ce que tu écris si bien...
Et tu as raison : elle ouvre une nouvelle voie par sa jeune prestance.
Regal de l'esprit et des sens.
Merci beaucoup.
Bonne journée.
Je t'embrasse.

micheline a dit…

mais bien sûr, il faut lui ouvrir le chemin..sur cette voie d'urgence... et sur les voies qui ne sont pas d'urgence, qui ouvre le chemin?

Flo ♪ a dit…

Gros bonjour en passant

Marico a dit…

Merci pour ce très beau poème, qui en dit si long!
"Voie d'urgence", comme j'aime ce tremplin qui nous invite à toutes les audaces.
Bonne journée à toi.

Viviane a dit…

Je préfère les voies d'urgence aux voies de garage....
Je te souhaite une bonne fin de journée
Un gros bisou
Viviane

meretnature a dit…

Il est sur qu'a un moment de sa vie ces questions nous effleurent , pour moi c'est une évidence!!! , ne pas hésiter peut être a prendre une autre route , celle qu'on a pas eu le temps de prendre , et que peut être on aurait du....Sujet inépuisable , bonne soirée Solange
bises

Plume a dit…

Ah! Je l'ai lu !!! un ouvrage incontournable, n'est-il pas?

Lilia a dit…

Solange
comme tes mots sonnent forts et bien
ta musique est douce quoique nostalgique mais comme dit un poète chez moi" oh comme je voudrai que la jeunesse revienne
pour que je lui raconte ce qu'a fait de moi la vieillesse
je suis avec toi dans ta décision de toujours se lever et avancer
bisous

sonja a dit…

Bonjour
Des limites de peintre qui sont tout de même fort ouvertes. On peut reconnaitre un bien beau coup de pinceau. J'ai découvert tes magnifiques toiles sur un blog qui en parle si bien.
Que ta journée soit agréable et au plaisir de revenir pour une autre visite
Bonne journée à venir
Sonia

Solange a dit…

Kraxpelax, merci de votre visite et bienvenue sur mon blogue.

Le Pierrot, beaucoup trop vite à mon goût.

Liedich, disons une gêne, vient un moment où on voudrait plus de temps pour soi. Je suis bien aise que ce que je fais te convienne, merci.

Grimimisue, merci je suis passé lire ton billet, c'est convainquant.

France, bonne journée à toi aussi.

Claude, je crois que nous sommes plusieurs dans ces conditions.

Gazou, c'est ce que j'essaie de faire je suis patiente ça viendra.

Herbert, mais elle est aussi coincée dans un corset.

Micheline, personne, c'est pour ça qu'il faut la faire.

Marico, merci alors, osons!

Viviane, c'est bien dit. Merci.

Meretnature, sujet inépuisable en effet.

Plume, je ne comprends pas, est-ce le titre d'un livre?

Lilia, il a bien raison le poète de par chez-toi.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Bonsoir Solange,

Quelle belle toile, quel beau texte !

La jeunesse est dans le coeur Il ne faut pas hésiter à traverser les murs. N'as-tu pas remarqué qu'une femme épanouie et souriante paraissait dix ans de moins !

Solange a dit…

Sonja, j'ai essayé d'aller chez-toi mais je n'y parvient pas.Merci pour ta visite.

Je suis le temps qui passe, alors là je vais gagner 10 ans parce que je suis très ricaneuse.

le Pierrot a dit…

Coucou du matin Solange, bonne journée...

Claude a dit…

comme il est vrai ce texte...Je me dis souvent (moins poétiquement) que le temps passe et que je n'ai plus le temps de faire ce que je voudrais, il va me falloir une autre vie pour faire ce dont je rêve à présent...
bonne journée

corinne a dit…

la circulation est trop dense, en effet tu as raison
On a tellement de projets, mais on s'aperçoit que le temps passe trop vite
Il faut avoir de l'ambition certes mais si on pouvait arrêter le temps, ça serait bien

Gros bisous

Lilia a dit…

c quand tu veux Solange si jamais tu viens par ici, je te prendrai au hammam du côté de chez moi
nous brûlerons dans le canoun du bkour (encens), nous nous mettrons en tenue légère et je forcerai avec toi ces portes fermées aux milles senteurs
bises

delphinium a dit…

oui la vie passe trop vite... j'ai dû apprendre, malgré moi, à mettre le pied sur la pédale de frein, pour protéger ma santé et surtout dire à mon cerveau que je devais limiter mes attentes et mes ambitions. On ne peut pas tout faire, alors autant faire bien ce que nous faisons. Et c'est déjà cela, mais que c'est difficile parfois.
Bonne fin de semaine. Y a-t-il déjà de la neige par chez vous? bises

Chantal a dit…

Bpnjour Solange,
Il y a une telle volonté dans ce texte, qu'il me donne envie à moi aussi de me bouger.
Pour tes tableaux, je reste toujours aussi admirative, il est si lumineux celui-ci, et si expressif! Merci Solange et bonne fin de semaine pour toi
Amitiés, Chantal

Dominique a dit…

Que de vérités dans le texte et que de beauté dans le tableau !

Merci Solange

Bises

Dominique

Anonyme a dit…

Quand la vie orne le front, profitez, profitez de ses danses, ses chants, ses illuminations, ses rêves...bravo pour le texte et la toile, reflet du feu , typiquement représentatif d'une vie ..bises et bonne journée

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je veux aussi être une reine mais rien n'arrive encore. merci ce poéme est superbe.
►BOnNE journée

Viviane a dit…

Un petit coucou à la jolie dame rouge! j'aurais bien aimé être aussi jolie!
Un bisou
Viviane

reinette a dit…

quel enthousiasme et quelle frénésie.
attention avec la voie rapide on voit aussi la fin plus vite.

muguette.kuelos a dit…

Comme c'est beau ! C'est tout un ensemble, un peu comme une féerie. J'aime les toilettes de l'époque et le poème est beau !
Lerci chère Solange
Bises pour toi
Nettoue

Quichottine a dit…

Septembre 2007... Plus de deux ans ont passé.

Et tu as tant écrit, tant peint...

Je me dis que la voie est là, dans ces mots que tu nous offres, dans ces couleurs où tu mets tant de toi.

... Une urgence qui finalement ne prend d'importance que dans un monde où tout va bien trop vite.

J'ai eu l'impression qu'il fallait aussi décider de prendre le temps d'une rencontre, d'un verre, de quelques mots que l'on pourrait échanger un jour à la terrasse d'un café, ou dans un salon de thé.

Je t'embrasse, Solange. Merci pour tout.

Passe une bonne journée.

Solange a dit…

Claude, et dire qu'on va avoir toute l'éternité à ne rien faire.

Corinne, si tu trouves le secret tu me le dis.

Lilia, si je pouvais faire le voyage en pensée.

Delphinium, c'est raisonnable mais difficile en même temps. Je voulais te laisser un message sur ton blogue, mais je ne peux plus y aller. Non, nous n'avons pas encore de neige.

Merci Chantal et bonne fin de semaine à toi aussi.

Merci Dominique.

Mamylilou, oui profiter le plus possible.

France, tu es reine sur ton jardin.

Viviane, ton oeil me dit que tu l'es.

Reinette, il ne faut pas renconter un mur.

Merci Nettoue, c'est beau à voir, mais peut-être pénible à porter.

Quichottine, tu as raison, mais quand on ne trouve même plus le temps pour faire ce qu'on aime,ça devient compliqué.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Petit bonjour du matin passe une bonne journée avec ou sans olives

Claude a dit…

Bonne journée

muguette.kuelos a dit…

Bonne fin de semaine, ma Solange. Et bisous pour toi
Nettoue

muguette.kuelos a dit…

Un petit bonsoir, je j'avais envie de flâner encore...
Bonne soirée Solange
Nettoue

philoplume a dit…

Profiter au mieux de la vie, ni trop, ni pas assez. La Vie est un succès que l'on mérite.

Une femme libre a dit…

Ce serait Coco Chanel qui aurait débarrassé les femmes de ces corsets qui, en leur faisant cette taille minuscule, les empêchaient de respirer. À l'époque des corsets, les femmes perdaient souvent connaissance, c'était même considéré féminin de le faire, normal, les pauvres manquaient d'air! La courageuse femme de votre portrait trouve quand même le moyen de sourire, Solange!

MUSEAREVELISE a dit…

coucou solange, le rouge est la passion, très jolie peinture, et ton poème exprime tellement de choses, parfois il faut foncer sans réfléchir, tant que l'on peut, la vie passe tellement vite, bonne soirée bisous

Philippe a dit…

Bonne soirée

sonya972 a dit…

je passe te souhaiter un très bon weekend
gros bisous

Solange a dit…

Phyloplume, c'est le juste milieu qui est difficile à trouver.

Femme libre, et on appelait ça la belle époque!

Merci à tous pour votre visite.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjur tu n'est pas là ce n'est pas trop grave tu sais. Juste un petit bonjour avec une peu de pluie ici. Mais que faire sous ces gouttes!

herbert a dit…

Bonjour, Solange.
Coincée dans son corset ?
Mais elle n'a pas l'air d'en souffrir...
Bon week-end, Solange
Et toujours merci.
Je t'embrasse.

Pralinette a dit…

Urgence et paisibilité ne se coordonnent pas bien, et pourtant j'aime et ressens les deux ! Bon dimanche Solange.

muguette.kuelos a dit…

Se n'est pas pour dire ma Solange mais comment supportaient-elles ces magnifiques femmes pour supporter de vivre avec la taille ainsi étranglée ?
Bon dimanche pour toi
Bisous
Nettoue

Viviane a dit…

Je viens te souhaiter une bonne fin de journée.
Les récits qui suivront les 2 prochains sont des faits qui ne sont pas connus et ce sera un survol de la vie des croyants au Moyen Age.
Ce ne sont pas des inventions, c'est la vérité, mais beaucoup de personnes n'aiment pas qu'on en parle!
Je sens que je ne vais pas me faire des amis! bof! tant pis!
Un bisou
Viviane

Viviane a dit…

Je viens de rire en lisant ton petit mot
Ces articles du premier blog, sont longs, depuis bien longtemps je fais des textes plus courts
Toutes mes excuses pour cette lecture si ardue, il y en a encore une petite dizaine de longs, puis j'ai "cisaillé"
Un bisou
Viviane

Nanou La Terre a dit…

Magnifique ce texte Solange,
de là, on sent toute ton énergie et ton amour de la vie....
J,aime bien ce personnage qui me rappelle l'époque d'Offenbach et des folies bergères!

Solange a dit…

France, sous la pluie ici aussi.

Herbert, de tout temps la femme a camoufflé ce que la mode lui fait endurer.

Pralinette, merci de ta visite.

Nettoue, en tout cas, ça devait être facile de ne pas manger.

Viviane, j'ai bien hâte de lire ça, c'est pas moi qui va s'offusquer.

Nanou, c'était la belle époque, mais¸ ca ne devait pas être si beau que ça en réalité.

Un gros merci à tous.

sophie a dit…

Tu as tellement raison, nous voudrions tant faire, tant donner et recevoir aussi...
Joli dame élégante son verre à la main, j'aime.
Sophie

Violette W-Ruer a dit…

Est-ce que ce sont tes tableaux tous ceux que tu mets avec les poésies ?
j'en préfère quelques uns à d'autres mais c'est très colorés et vivant.
Je n'ai pas la grippe H1N1 mais une angine qui me donne de grosses migraines.
Bisous

Monicalisa a dit…

Tout va beaucoup trop vite dans la vie, le temps nous échappe mais il faut profiter de chaque instant avec ses proches et donner de l'amour aux autres par des actes généreux. Profiter des petits bonheurs que la vie nous donne au quotidien, même si ce sont des courts instants, car dans la vie quant on fait le compte du bonheur réel, il n'y en a pas beaucoup, on a plus de soucis que de joie.

La peinture de cette femme qui me fait penser "à la Goulue" des faubourgs Parisiens, est magnifique.

Est-ce que tu esposes tes oeuvres Solange, tu as peut être un atelier car ce que tu fais est absolument somptueux.

Bisous et bonne journée. Amitiés. Monique

Solange a dit…

Merci Sophie, on fini toujours par avoir notre part de reconnaissance.

Violette, oui ce sont mes pastels et quelques acryliques.

Monicalisa, en effet elle est de l'époque de Toulouse Lautrec. Je ne fais pas d'expositions c'est beaucoup de travail pour si peu.Il y a tellement de jeunes plein de talents. Disons que je manque d'initiative.

sonya972 a dit…

petit coucou pour te souhaiter une belle soirée
bisous

AG86 a dit…

Tout le monde en est un peu là ...
Amitiés et bonne journée. Alain

Martine / Eglantine a dit…

Si l'on pouvait se dégager de toutes ses obligations, ses corvées... On aurait plus de temps pour nous, pour nos passions. J'aime ton texte
Un nouveau texte sur quai des rimes