jeudi 5 février 2009

Méditation sur l'hiver


Méditation sur l’hiver

Dire que v’là l’hiver qui s’amène,
Que v’là l’frett qui commence pour tout d’bon !
Si y en a à qui ça fait d’la peine,
C’toujours pas aux marchands d’charbon.

L’charbon, ça s’donne pas pour des prunes
Ceux qu’en achètent s’en sont aperçu.
On s’chauffe toujours pas à la lune,
Avec des p’lottes de neige, non plus !

Les savants qui font d’z’écritures
Disent qu’icitte c’t’un pays d’santé.
Moé, j’connais notre température,
J’trouve pas qu’y’a d’quoi tant s’en vanter.

L’frett, c’est beau pour les personnes
Qu’ont une maison ben à couvert,
Pis qu’ont une fournaise qui ronronne.
Eux autres savent pas c’que c’est, l’hiver.

Quand j’pense que y’a du pauvre monde
Dans des maisons frettes comme dehors
Qu’écoutent le vent qui sile, qui gronde
Dans leu’ ch’minée pis leu’ poêle mort.

Y’a des pauvres enfants qui grelottent
Pis qui s’couchent, le soir, sans manger,
Des mères de famille qui sanglotent
Quand l’mari rentre, découragé.

C’pas étonnant qu’i’ait pus d’courage !
Pus d’pain ! Pus d’charbon ! Pus un sou !
Y’a pas moyen d’trouver d’ouvrage ;
Y’a eu beau chercher tout partout.

Par d’sus l’marché, l’propriétaire
Va v’nir collecter son loyer
Pis prendra pas d’temps à les faire
J’ter dehors s’y peuvent pas payer.

C’est vrai que j’sus pas millionnaire,
Y s’en manque ben, pis d’un grand bout ;
J’sus par riche, mais j’ai pas d’misère,
Pis, on a ben un p’tit peu d’tout !

J’pense à ça quand j’ai d’z’idées noires,
Que j’me sens pas trop su’ l’piton,
Qu’j’ai envie d’ruer dans les menoires,
Pis ça me r’met te-suit’ su’ l’ton.

Émile Coderre, alias Jean Narrache (1893-1970)
(Écrit pendant la crise des années 30)

60 commentaires:

Francoise du Var a dit…

Tu en fais de belles peintures, encore une réussite, bravo et un très beau texte

bisous
Françoise

Chantal a dit…

Bonjour Solange
C'est rigolo ta façon d'écrire aujourd'hui, ça me plaît!
Je te souhaite un agréable week-end
Chantal

claude a dit…

C'est très intéressant de litre ce poème écrit dans le language de chez toi.
J'aime bien le portrait qui accompagne ce texte.

C'est drôle, mais je suis en train de préparer 4 posts sur moi en toute saison.

herbert a dit…

Bonjour, Solange.

Quelle belle illustration qui illustre si bien la structure de la poésie.

Chapeau!!!

Merci beaucoup.

Je t'embrasse.

micheline a dit…

un petit vieux d'autrefois
un langage du terroir
mais un frisson d'aujourd'hui

lilounette a dit…

Un reflet de la crise que l'on retrouve encore aujourd'hui .
Quel don tu as de peindre ainsi !
bises et bon weed-end

Solange a dit…

Chantal,c'est un parler populaire qui aujourd'hui a disparu, mais il en reste encore quelques traces. Mais je te signale que ce n'est pas moi qui ai écrit ce poème. Il est de Jean Narrache.

Claude, c'est un poème qui date des années 1930.

Herbert, un vagabond d'aujourd'hui, la preuve que ça ne change pas beaucoup.

Micheline, j'ai peint ce vagabond à partir d'une photo parue dans La Presse, pendant les jours de grand froid. Il est assis sur de vieux journaux entre deux édifices et tente de se réchauffer.

Lilounette, la preuve que plus ça change plus c'est pareil.

Marguerite-Marie a dit…

une peinture réussie j'aime beaucoup les poings serrés qui prouvent l'angoisse de ce brave homme . Le texte qui l'accompagne est hélas tout à fait de circonstances pour certains .
Merci de nous le rappeler sans sombrer dans le pathos.
Bises de Bretagne

liedich a dit…

Bonsoir Amie Solange,
encore un bien beau texte, très beau même.
J'ai été surpris à sa lecture par deux choses : d'abord, le style bien de chez moi, ma jeunesse en tout cas. Miel, c'est du bon Titi parisien. Mais ensuite, en le lisant et avec les expressions de chez Toi, il me venait votre intonnation, ces mots à la fois appuyés et mangés, trainants parfois. Un vrai plaisir.
Sur le fonds, quelle richesse et que c'est bien dit.
Ton dessin est d'une grande réalité. Merci pour ce bel ensemble mais je sais pouvoir faire toujours confiance à mon Amie Solange. Bon après midi et mes amitiés à tes proches. liedich

liedich a dit…

Suite : j'ai failli tout effacer...

Pour ton dessin, je voulais souligner que j'aime beaucoup l'attitude générale du sujet à la fois en repli et ouverture, c'est saisissant et surtout le regard auquel je donne tant d'émotion diverses que j'en suis saisi moi même. Ce regard qui semble se porter si loin et si profond à la fois. Je ne sais si tu l'as fait pour le texte. Si c'est le cas, magnifique illustration. Si ce n'est pas le cas, il colle à merveille pour moi.
Voilà, je laisse de la place à tes autres lecteurs.
Ma fidélité,
liedich

Miss Lulu a dit…

pas riche mais pas de misère, c,est ce que je me dis a chaque matin au lever.....
Oui Miss pas riche, mais pas de misère, pas encore du moins !
Belle toile, ce personnage nous donne le gout de le connaitre...

Josiane57 a dit…

Peinture et texte bien associés ! Il est bien triste, ton personnage, on a envie de s'asseoir à ses côtés et le consoler...il semble si seul!

Encre a dit…

Pauvre bonhomme, il a l'air complètement désemparé. C'est un pays qui tue les sans-abri.

Solange a dit…

Marguerite-Marie, à tous les hivers c'est la même chose.

Liedich, on surveille plus notre parlure maintenant, mais il reste toujours un petit quelque chose. Je l'ai peint d'abord et après je trouvais que ce texte lui convenait bien. C'est terrible de geler en hiver.

Miss Lulu, dans ces poèmes il y avait toujours de la sagesse.

Josiane57, il a de quoi être triste à geler à -30C.

Encre, c'est un vrai problème et souvent ils ne veulent pas profiter des asiles.

azuldelmar a dit…

Bonsoir Solange:
J'adore ta réalisation.
Il exprime beaucoup ce bonhomme.
Ses bras, ses mains.
Bon week-end!!

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
joli dessin, le texte presque un code...lol
Bonne journée du samedi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

le Pierrot a dit…

j'aipme bien ce papé avec ses mains posées ainsi...beau texte aussi...
bonne journée Solange

Francoise du Var a dit…

Bisous Solange et très bon samedi

Françoise

Monicalisa a dit…

j'aime beaucoup ta façon d'écrire et de traiter de thème, un langage qui rappelle le patois du nord de la France où de nos campagnes.

Des vers qui nous rappellent que la situation est toujours d'actualité.

Magnifique peinture une superbe réalisation, bravo !

bisous et bon week-end. Amitiés. Monique

Anonyme a dit…

Poignant , est le mot qui me vient aussitôt ! Mais depuis combien d'années identiques à celle du poème ?
Merci de ton talent , mon amie Solange !
Bises amicales Nettoue

Plume a dit…

ça, c'est un article comme je les aime !!! plein de fraîcheur et d'authanticité !!! gros bisous

canelle56 a dit…

ta peinture est très belle et ce poème semblerait encore d'actualité , dans ces jours présents
bises Solange

revelise a dit…

bonsoir solange, un joli tableau et une poésie fort agréable à lire, je te souhaite une bonne soirée bisous

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
on est dans les temps 1h1/2 pour 15km
Bonne journée du dimanche amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bon dimanche

Françoise

gazou a dit…

beau poème qui me fait penser à ceux de Gaston Couté

Anonyme a dit…

Un bonjour, d'un dimanche finissant comme il a commencé. Gris et pluvieux . Je suis venue chercher un peu de couleurs chez-toi, ma Solange. Avec des ravissantes peintures
Bises amicales
Nettoue

Viviane a dit…

Comme il est touchant ce monsieur!
Tu fais un travail remarquable!
Je suis curieuse : " dis-moi si tu exposes, si tu gardes toutes tes œuvres ou si tu en donnes?"
Tu n'es pas obligée de répondre...
Bisou
Viviane

LP a dit…

Ce texte écrit durant la crise des années 30...

Depuis, en France, il y a eu l'Appel de l'Abbé Pierre (1954)
Les Restos de Coluche (1985)
Les tentes des sans papiers au Canal St Martin (2007)

…et chaque hiver, tout recommence et s’aggrave!
Qu’écrire ?

Quichottine a dit…

Je ne connaissais pas la chanson, merci.

Ton petit homme frigorifié est magnifique. On aurait envie de lui apporter un gros manteau et des gants !

... mais je sais que c'est dur, et que tout cela se répète trop souvent !

Je t'embrasse fort...

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
et oui penble comme dans la realite de la vie
Bonne journée du lundi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Gelzy a dit…

icitte c'est ben la même froidure
les glaçons dégringolent du toit
va falloir s'accrocher au bois
qu'on a d'la chance d'avoir coupé
à temps pour les mains et les pieds !

Solange a dit…

Azuldelmar, il exprime la détresse d'être gelé.

Monicalisa, ce n'est pas moi qui l'ai écrit, mais il est toujours d'actualité en effet.

Nettoue, c'est malheureusement un portrait qui s'offre à nous tous les jours.

Merci Plume

Canelle56, je ne pense pas qu'on parvienne à enrayer ce mal.

Gazou, je n'ai pas le plaisir de le connaître mais je retiens le nom.

Viviane, je n'expose pas mais j'en donne à mes proches.

Louis-Paul, c'est un sujet intarissable, comment donner du courage à ceux qui n'en ont plus.

Quichottine, un sujet difficile à régler.

Gelzy, il aurait bien besoin de feu dans la cheminée.

À tous, merci beaucoup pour tous vos commentaires si aimables.

Zoreilles a dit…

J'arrive en retard mais jamais trop tard pour saisir toute l'émotion qui habite cette toile d'un homme touchant, pas si pauvre après tout, quand on sait y regarder.

Et les mots oubliés de Jean Narrache que tu sais faire revivre, ça me rappelle des souvenirs de cette époque révolue pour le langage mais pas pour la réalité qui frappe toujours si cruellement, surtout l'hiver, par grands froids.

Marguerite-Marie a dit…

que diras-tu de faire un texte ou un tableau sur ma photo? si tu veux, tu le fais. Bises de Bretagne

Goellia a dit…

Un texte superbe et une peinture qui me touche beaucoup.....
J'aime énormément ce language tu sais.......
J'aimerais tant revenir par chez toi.....
Gros bisous Solange, ton pays est cher à mon coeur.....

Solange a dit…

Zoreilles, il n'y a pas d'horaire tu sais, mes peintures restent au moins une semaine, le temps d'en faire une autre. Aujourd'hui les clochards ont beaucoup d'aide, bien souvent s'ils ont froid c'est parce qu'ils ne veulent pas de gîte.

Marguerite-Marie, ça me fera plaisir d'essayer, mais je ne peux rien te promettre.

Goellia, tu es venue en vacance? Et est-ce que ça fait longtemps?

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
Bonne journée du mardi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bonne journée de mardi

Françoise

sarang a dit…

Bonjour,
Joli "patois"....pas toujours facile à lire mais ca a été ;)
Qui se soucie encore vraiment, qui sait encore regarder et tendre une main.
On voit..et on ferme les yeux.
pourquoi un tel commentaire..;et bien quand tu auras le temps ( c'est pas une obligation, loin de là )..un article...sur une colère..un vécu d'aujourd'hui.
Sur mon blog Tricydo.

Anonyme a dit…

Bonjour ch-re Solange, la telpête s'apaise et je suis de nouveau, moi !
Je t'embrasse
Nettoue

revelise a dit…

bonsoir solange, je te souhaite une bonne soirée, bisous

Viviane a dit…

Bisous et bonne fin de journée
Viviane

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
non moins de temple que vous les eglise, mais c'est relatif vu la taille du pays, plus frequenter oui, mais la aussi plus de monde...un milliard 400 millions
Bonne journée du mercredi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bonne journée de mercredi

Françoise

Dominique a dit…

Un très beau poème Solange que j’ai eu grand plaisir à lire . Ces expressions de chez toi qui sont si chantantes, si imagées et très souvent inconnues « d’nous autres ».
Bravo à toi pour ce pastel du Monsieur âgé, une très belle réalisation.

Bises

Dominique

herbert a dit…

Bonjour, Solange.

C'est peut-être un clochard, mais il continue toujours à penser à des choses profondes...

Bonne journée.

Je t'embrasse.

Bhavesh Chhatbar a dit…

Didn't understand anything, but hey, is that your art? Too good! Looks like Amitabh Bachchan.

Mijo a dit…

Tu aurais du mettre le son et nous lire ce texte pour nous permettre de mieux apprécier ta peinture.

Anonyme a dit…

Juste bonjour ma Solange et bonne journée toi. Bisous
Nettoue

claude a dit…

Quand j'étais petite j'aimais bien mangé de la guuimauve non grillée. C'est aux Etats-Unis en 1985, donc bien longtemps après que j'ai mangé de la guimauve grillée en camping dans es Montagnes Wasatch
sur le feu qui avait servi à chaffer une marmitte d'huile pour faire frire du poulet. Be bons souvenirs.

Quichottine a dit…

Juste un petit bonsoir en passant... j'espère que vous n'avez pas trop froid.

Le temps ici fait le yoyo... entre soleil et tempête.

Bisous...

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
apres 6 ans en chine ce serais triste de ne pas comprendre...lol
Bonne journée du jeudi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Francoise du Var a dit…

belle et bonne journée de jeudi, avec mistral ici, mais grand soleil

Françoise

Rosie a dit…

Ton tableau est magnifique et accompagne si bien ce texte "Méditation sur l'hiver".

Ce texte m'a beaucoup fait réfléchir aux sans-abris qui vivent dehors au grand froid, dormant à la belle étoile en hiver.

Merci de nous avoir partagé ce texte et ta si belle peinture.

Bon jeudi et bisous xxxxxx

Anonyme a dit…

Merci, de ta visite, ma chère Solange, et à chaque fois, je feuillette un peu plus tes archives... Merci de ces plaisirs ! Bises amicales Nettoue

Viviane a dit…

Je te souhaite une bonne soirée
Bisous
Viviane

Anonyme a dit…

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
les cuisses oui, mais les pieds en compote..lol
Bonne journée du vendredi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

AG86 a dit…

Un très beau texte, toujours d'actualité malheureusement ...
En Poitou, on employait aussi autrefois le verbe "siler" dans le sens de crier. Le mot "frett" me fait penser à "fré", froid, en poitevin.
Bises et bon week-end, Solange. Alain

AG86 a dit…

Revenu relire. Je trouve ce poème tellement beau !
Amitiés. Alain