mercredi 17 septembre 2008

Le défricheur


Le défricheur

Que de travail
Pour faire de cette terre « en bois debout »
Une terre cultivable
Bûcher, essoucher, labourer la terre
Bâtir une cabane en bois rond
Pour s’y loger au début.

Après plusieurs années à peiner
Enfin une maison confortable
Et une terre qui fait sa fierté.

Heureux celui
Qui le soir sur sa galerie
Voit descendre doucement
Le soleil sur ses champs
Douce mélancolie.

45 commentaires:

rene a dit…

pas bon tes 2 reponses, c'est des charlotte bio !!
jolie peinture et un texte qui rappelle que nous sommes proche de la nature
bon jeudi
qing et rene

Francoise du Var a dit…

très vécu je pense cette petite histoire, et très belle cette peinture

bisous
Françoise

Chantal a dit…

Bonjour Solange
Sacré travail que le travail de la terre!
agréable journée à toi, bisou
Chantal

liedich a dit…

La toile me rappelle une maison de St Jean Du Lac. Quant à votre texte, il a la véracité habituelle qui fait frissonner de plaisir.
Merci.

Cricri a dit…

C'est une très belle palette de couleur! Tout en douceur et en harmonie !

Isabelle a dit…

Très beau Solange, je ne voudrais pas revenir à cette époque!

Encre a dit…

Quel beau point de vue! C'était une bonne idée, ce cadrage : on peut sentir

"... descendre doucement
Le soleil sur les champs" :-)

Zoreilles a dit…

Ce sont là tes couleurs, celles qui me font chaud au coeur, avec tes mots qui savent si bien raconter... nos propres histoires en même temps que les tiennes.

J'ai eu le goût de sauter la clôture et d'aller courir dans les champs!

le Pierrot a dit…

Jolis tes pastels Solange, comme les mots qui les accompagnent...
je ne sais pas dessiner, moua, ben non...
bon après midi...

canelle56 a dit…

quel belle peinture pour rendre hommage a ce qu'"etait cette vie passée à la terre
bises

Une femme libre a dit…

Tout comme Isabelle,je ne retournerais donc pas dans ce temps-là moi non plus!J'imagine le défricheur, la pipe à la bouche, la peau burinée, déjà vieux à trente ans,se berçant sur la galerie le soir en admirant sa terre, épuisé de ses grosses journées et avec comme seul loisir d'aller faire un douzième enfant à sa femme. Elle, je n'en parle même pas, une sainte femme, elles étaient toutes saintes dans ce temps-là. On est donc bien aujourd'hui! (rires!)

sarang a dit…

Bonjour Solange,
Le plaisir de regarder ce que l'on a construit.
Regarder à deux, dans la meme direction.
Oserais-je dire que je ressens comme une certaine " plénitude".

Solange a dit…

Merci à tous,c'est encourageant.

Liedich, des granges comme ça il y en a partout au Quebec.

Isabelle et femme libre, moi non plus,c'était difficile pour tout le monde.

Zoreilles j'irais bien courrir avec toi dans les champs.Peut-être qu'il reste quelques bleuets.

rene a dit…

tu va voir dans la visite
bon vendredi
qing et rene

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bon vendredi

françoise

gazou a dit…

Autre temps,autres moeurs,c'est un bel hommage à ceux qui nous ont précédés

herbert a dit…

Bonjour, Solange.
Un si bel accent de sincérité qui touvhe beaucoup et une illustration comme je les aime, chez toi.

Merci beaucoup.

Bisous

le pierrot a dit…

Coucou Solange, oui beau spectacle que tu as vu...je connais bien.
Bon week end à toi, bise...

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bon samedi

Françoise

Plume a dit…

coucou, suis d'accord avec ton com, je ne suis pas satisfaite, je vais encore réfléchir. Les toiles chez toi sont vraiment magnifiques ...

Goellia a dit…

Jolie peinture pour accompagner un texte qui m'a beaucoup touché....
Gros bisous Solange

josiane57 a dit…

Très beau texte en harmonie avec ce beau tableau!

rene a dit…

non pas plus que chez nous
bon dimanche bise de canton
qing et rene

Francoise du Var a dit…

Bisous et très b on dimanche

françoise

Louis-Paul a dit…

Bon dimanche...en chanson.

Ma cabane au canada
Est blotie au fond des bois
On y voit des écureils
Sur le seuil
Si la porte n'a pas de clé
C'est qu'il n'y a rien a voler
Sous le toît de ma cabane au Canada

Elle attend engourdie sous la neige
Elle attend le retour du printemps
Ma cabane au Canada
C'est le seul bonheur pour moi
La vie libre qui me plait
La forêt
A quoi bon chercher ailleurs
Toujours l'élan de mon cœur
Reviendra vers ma cabane au Canada

Mais je rêve d' y emmener
Celui qui voudra me suivre
Viens avec moi si tu veux vivre
Au cher pays où je suis née

Ma cabane au Canada
J'y reviendrai avec toi
Nous rallumerons le feu tous les deux
Nous n'aurons pas de voisins
Parfois seul un vieil indien
Entrera dans ma cabane au Canada

Je te dirai le nom des fleurs sauvages
Je t'apprendrai le chant de la forêt
Ma cabane au Canada
Tant que tu y resteras
Ce sera le paradis
Mon chéri
A quoi bon chercher ailleurs
Je sais bien que le bonheur
Il est là
Dans ma cabane au Canada

Line Renaud.Paroles: Mireille Brocey. Musique: Louis Gasté 1947

Quichottine a dit…

Heureux celui qui a réussi à construire cet endroit où il sait qu'il peut être bien, seulement bien.

Bon dimanche, Solange !

Solange a dit…

Merci Louis-Paul, je connaissait cette chanson mais n'avais pas les paroles.

Merci également à Quichottine.

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bon début de semaine

Bisous
Françoise

Anonyme a dit…

Joyeux Anniversaire chère Solange !

Amicalement x x

lilounette a dit…

Comme j'aurais aimer peindre comme toi et trouver les mots qui auraient pu accompagner ma toile
Il y a là tout un art entre tes mains et l'âme
merci pour tes commentaires, mon problème avec l'ordinateur enfin résolu mais j'ai du pain sur la planche
Bonne soirée

Francoise du Var a dit…

gros bisous de mardi

Françoise

herbert a dit…

Bonjour, Solange.
Je reste un peu dans ta maison.
Le temps de te dire bonjour.
Bisous pour toi

le Pierrot a dit…

Bon alors, ce nouveau pastel, hein ?
repasse chez moi à 16h30, tu verras le nours en danger...

Plume a dit…

Coucou Solange, juste pour te dire que Sonia n'était pas l'enfant de Jo mais sa compagne. Bisous

Goellia a dit…

Juste en p'tit coucou en passant....
Bisous et bonne soirée....

Quichottine a dit…

Juste un passage aujourd'hui pour te souhaiter une bonne soirée.

Tu peins en ce moment ?

Je l'espère... j'attends de voir ta prochaine œuvre.

rene a dit…

et bien c'est la maison qui gagne le vote
bon mercredi bise de canton
qing et rene

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bon mercredi

françoise

Plume a dit…

Ah! Solange est ce que les rêves ce n'est pas un peu vivre avec magie ?

Chantal a dit…

Bonsoir Solange
Je suis heureuse que mon texte Noces de Vermeil sera mis en valeur l'année prochaine pour tes propres Noces de Vermeil. J'essaierai de ne pas oublier la dâte. Bonne soirée
Chantal

rene a dit…

surprise la reponse de samedi
bon jeudi
qing et rene

Francoise du Var a dit…

Bisous et très bonne journée de jeudi

Françoise

Violette W-Ruer a dit…

Ce doit être très beau à voir le soleil couchant... J'ai fait un tableau concernant un chalet en bois rond et un soleil se coucant sur le fleuve. C'était suite à mon roman "Le libre arbitre d'Alice" dont l'histoire se passe au Canada.

Bises

Violette

Monicalisa a dit…

un sacré métier que celui-ci, dur mais ils peuvent être fiers du travail effectué à la sueur de leurs fronts.

La peinture l'accompagnant est remarquable. Bravo.

Bisous. Amicalement. Monique

Miss Lulu a dit…

Cette toile est d'une magnifiscence
elle reflète un passé mal connu et mal aimé surtout de ceux qui l'ont mal connu...Ceux qui ne savent plus apprécier.
Malheureusement ces belles granges-étables sont de plus en plus désertées..sauf par les souvenirs.