samedi 5 janvier 2008

Cap au Diable


Cap au Diable

Témoin de centaines d’années d’histoire,
Spectateur impuissant durant la conquête
Qui embrasa plusieurs villages de son territoire,
Il est là, imposant et hautain,
Le nez pointé vers le fleuve sans fin
Qui flaire les vents du nordet,
La marée haute baigne son pied
Basse elle le laisse triste et vaseux.

Son nom lui fut donné par Jacques Cartier
Le bruit du vent sur le cap effrayait ses marins
Qui craignaient la fureur des démons.

C’est par une pente à pic qu’on l’escalade
Sillonné de petits sentiers piétinés par l’homme,
Fier de sa liberté, fier des sapins qui le gardent au frais l’été,
De son sommet la vue sur le fleuve est magnifique
Et nous permet d’assiter au grand spectacle du coucher du soleil.

Assistant impassible de toute une lignée de pêcheurs d’anguilles et de chasseurs de petits gibiers,
Il est l’orgueil de son comté.
Quand l’hiver le recouvre de son grand manteau blanc,
Tout Kamouraska frissonne pendant six mois.

11 commentaires:

Encre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Encre a dit…

C'est très réussi! J'aime tout particulièrement la montagne :) Puis-je vous demander pourquoi vous avez choisi le pastel comme medium de prédilection?

Solange a dit…

J'ai choisi le pastel au début par paresse je trouvais que la peinture prenait trop d'installation. Le pastel donne des couleurs douces que j'aime. Le seul inconvénient c'est malpropre pour les doigts. Merci pour l'appréciation.

Ce Bref Réveil a dit…

Mais surtout le Cap c'est la terre de tes ancêtres et des miens par la même occasion!

Rosie a dit…

Superbe ton texte sur le Cap au Diable, c'est à Kamouraska?

Ta peinture est magnifique.

Bon lundi et bisous.

Solange a dit…

Merci Rosie, oui c'est à Kamouraska.

Encre a dit…

C'est vrai que ça a quelque chose de tellement attirant à l'étalage du magasin, les carrés de pastels en dix mille tons différents, avec cette texture poudreuse qui donne tellement envie d'y toucher :)

micheline84 a dit…

... donner à voir et à entendre....
un paysage, un poème...
et la glace est rompue....entre grand'mère
je vous remercie tout plein de votre si gentil commentaire chez moi. Et à 4 mains c'est double réconfort!
très bonne année à tous deux.
micheline.

Rosie a dit…

Juste un p'tit bonjour en passant pour te souhaiter une belle journée.

Bon mardi et bisous.

Mijo a dit…

Brrrrrrrrr, j'en frissonne.

herbert a dit…

Bonjour, Solange.

Merci à Jacques Cartier...ce cap au diable est saisissant tant en peinture qu'en poésie.
Et je sens toujours cet amour que tu portes aux contours et détours de ton pays.
Merci beaucoup.
Bisous