vendredi 7 septembre 2007

Un phare dans la nuit

(d'après l'oeuvre originale de Madlyn-Ann Woolich)


Un phare dans la nuit

Revêtu de son habit blanc
Il monte la garde
Sur le bord du Saint-Laurent
Pour les navires allant vers la rade

Au début du siècle dernier
Les goélettes sillonnaient le fleuve
Chargées de marchandises variées
Pitounes, nourritures et bois d’œuvre

Le phare rayonnait en maître
Pour guider les bateaux durant les tempêtes
Aujourd’hui, les goélettes ont disparu
Et le vieux phare ne sert plus

On le fait visiter du dedans et du dehors
Et chacun de faire le matamore
D’avoir réussi à monter l’escalier
Haut, étroit et tortillé

Comme les bateaux dans la nuit
Nous aussi avons besoin d’un guide
Pour éclairer nos esprits
Dans les moments difficiles

Peu importe où va notre choix
L’essentiel est de connaître la voie
Qui nous permettra de semer
Notre grain de vie dans l’éternité

2 commentaires:

Mijo a dit…

Mon mari aimerait passer du temps dans un phare. Il aimerait celui-ci sur les bords du St-Laurent.

Solange a dit…

Par un soir de grand vent,ça doit être tout un trill.