jeudi 27 septembre 2007

Que restera-t-il

(d'après l'oeuvre originale de Slava Tch's)


Que restera-t-il ?

Un jour, en regardant de vieilles photos, mes enfants diront : « Elle est partie bien vite » ou « elle a eu une longue vie bien remplie », selon l’âge de ma mort. Que leur restera-t-il de moi ? Le souvenir d’une mère aimante et dévouée ? Ou sévère et exigeante ? Auront-ils la nostalgie de leur enfance à la maison ? Mes petits-enfants dans le tourbillon de la vie moderne, penseront-ils à moi quelques fois ?

Et, bien des années plus tard, quand les photos auront jauni, que mes proches seront partis à leur tour, se trouvera-t-il quelqu’un encore intéressé à ces vieilles reliques ?

Qui habitera la maison où j’ai tant travaillé ? Mes fleurs, mes arbres me survivront-ils longtemps ? Mes albums de pastels et de poèmes qui ont tant de valeur pour moi, seront-ils brûlés ? Aurai-je laissé quelques marques de mon passage ici-bas ?

Toutes ces questions restent sans réponses.

Ou dira-t-on comme dans la chanson de Guy Béart :

Elle était simple quidam,
Son père était quidam,
Sa mère était quidam
Et elle est morte quidam aussi.

2 commentaires:

Gabriel a dit…

Même si on ne parle pas à tous les jours de ces choses, je parle pour tous les enfants et les petits-enfants en disant que la maison et les pastels seront chérits et transférés d'une génération à l'autre.

Mais ces objets seront de bien peu de valeur comparativement à l'amour et la sagesse que nous avons reçu et que nous retransmettront à notre tour.

herbert a dit…

Oh!mais, Solange, je me fais les mêmes réflxions...
Et je pense qu'il restera beaucoup, à en juger par l'interêt que portent nos enfants sur les albums de famille que Anne ( mon épouse ) se plaît à composer au fil du temps...
Ces albums sont des livres de vie...Quant au jugement que les uns ou les autres porteront sur chacun d'entre nous...Je n'y pense pas trop...puisque je ne serai plus là pour l'entendre...
Bonne journée et merci
Bisous.