mercredi 12 septembre 2007

Le livreur de fleurs

(d'après l'oeuvre originale de Diane Brunet)


Le livreur de fleurs

Depuis peu de temps à la retraite
C’est à la Saint-Valentin qu’on l’appela
Pour livrer des fleurs sur l’entrefaite
Il fit si bien qu’on l’embaucha.

C’est un travail rempli d’aventures cocasses et mouvementées
Tel cet ascenseur en panne dans un building de personnes âgées
Qui furent libérées grâce à son initiative prompte
Histoire qui s’amplifie, plus il la raconte.

Il y a aussi cette livraison chez un mignon
À qui l’amant pour ses faveurs envoyait des fleurs
Le mignon ému était tout en sparages et contorsions.
Et l’accueil qu’il reçoit dans les bureaux ou ailleurs
Les femmes courent au-devant et le reçoivent la bouche en cœur.

Il y a par contre des situations mettant ses nerfs à l’épreuve
Les tempêtes, les bouchons de circulation qui sont une épine
Le Québec dont la signalisation n’est pas un chef-d’œuvre
Les nids de poules conduisant son auto à la ruine.

Voilà la vie palpitante du retraité
Devenu livreur de fleurs pour dépanner
Qui s’est fait reprendre malgré lui
Dans le tourbillon de la vie.

2 commentaires:

Moi a dit…

" On est responsable de sa rose.Pour toujours...

Mijo a dit…

Une retraite "fleurie" pour ce livreur de fleurs.